Type
Article
Title
Sur l’utilisation de l’entretien non directif en sociologie
In
Revue française de sociologie
Editor
FR : Presses de Sciences Po
Volume
16
Number
2
Pages
229 - 247 p.
ISSN
00352969
DOI
10.2307/3321036
Keywords
Entretien non directif, Méthode d'analyse, Phénomènes sociaux
Abstract
FR
Nous nous proposons, dans cet article, de formuler certaines remarques sur l'utilisation de l'entretien non directif comme méthode d'analyse des phénomènes sociaux, et non pas d'exposer les techniques d'entretien non directif d'enquête, non plus que de proposer une technique originale d'analyse de ces entretiens. Ces remarques sont issues à la fois de l'enseignement de ces méthodes et de leur utilisation, que nous pratiquons depuis plus d'une dizaine d'années, en collaboration avec Monique et Raymond Fichelet et avec Michel Simon. Disons d'abord que l'entretien non directif est pour nous une méthode parmi d'autres et qu'elle ne saurait se substituer à certaines d'entre elles dont elle est complémentaire. Son apport nous semble essentiel chaque fois que l'on cherche à appréhender et à rendre compte des systèmes de valeurs, de normes, de représentations, de symboles propres à une culture ou à une sousculture. C'est dire qu'ici en particulier la psychosociologie n'est pas sans rapport avec les domaines propres à d'autres disciplines. De ce point de vue on peut considérer que notre objectif se rapproche de celui de l'ethnologue. D'une autre façon, Henri Raymond, se penchant dans cette revue sur ces mêmes méthodes, appelle idéologies ces « ensembles organisés de représentations » que veut atteindre ce type d'entretiens. Ajoutons enfin que pour nous, ces systèmes culturels sont également le fruit de l'histoire. [Premier paragraphe]

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT