Type
Article
Titre
L’identité catholique des Français II. : Appartenances et socialisation
Dans
Revue française de sociologie
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Volume
31
Numéro
4
Pages
609 - 633 p.
ISSN
00352969
DOI
10.2307/3322406
Mots clés
Identité catholique, Catholicisme, Religiosité, Dimensions religieuses
Résumé
FR
Les échelles qui mesurent les différentes dimensions de l'univers religieux des Français permettent d'établir ce qui évolue et ce qui reste relativement stable. Les femmes demeurent, pour l'essentiel, plus croyantes et plus pratiquantes que les hommes. Plus on se rapproche des tranches d'âge les plus jeunes, plus la religiosité diminue, qu'il s'agisse des pratiques, de l'attitude à l'égard de l'institution ou des croyances. Par ailleurs, on constate l'importance des phénomènes de socialisation religieuse qui se poursuivent tout au long de la vie. Les pratiques et les croyances actuelles dépendent d'abord du degré d'intégration religieuse du milieu familial, premier et primordial lieu de formation de la personnalité psycho-sociale. Ensuite, l'assistance à la messe est un renforcement des apprentissages religieux, aussi bien sur le plan expérientiel que cognitif : plus l'abandon de la pratique est précoce, plus diminuent croyances et pratiques. Au total, il se vérifie que la fréquence de l'assistance à la messe demeure un bon indicateur du niveau d'intégration au catholicisme.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT