Type
Article
Titre
Le vote des fonctionnaires en 2012 ou la crise de l'appareil d'état
Éditeur
FR : Institut international d'administration publique
Volume
2
Numéro
146
Pages
465 - 479 p.
ISSN
01527401
DOI
10.3917/rfap.146.0465
Mots clés
Élection présidentielle, Vote, Enseignants, Cadres de la fonction publique, Employés de la fonction publique, Extrême-droite, Déclassement social
Résumé
FR | EN
L’analyse du vote des fonctionnaires lors de l’élection présidentielle de 2012 montre que les agents publics ont davantage voté contre Nicolas Sarkozy qu’ils n’ont soutenu François Hollande. Elle révèle également que deux évolutions touchent leurs comportements politiques et constituent les signes d’une crise d’identité. Au premier tour, les choix électoraux varient sensiblement selon la catégorie et le métier. La fonction publique apparaît ainsi éclatée en différents univers sociopolitiques assez éloignés les uns des autres, notamment sous l’effet du niveau de diplôme. D’autre part, le vote en faveur de l’extrême-droite a beaucoup progressé.
CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT