Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

Le coût par emploi créé, un indicateur incomplet mais utile

 

Notice

Type:   Working paper
 
Titre:   Le coût par emploi créé, un indicateur incomplet mais utile
 
Auteur(s):   Carbonnier, Clément - Banque de France (Auteur)
Allegre, Guillaume (1976-...) - Observatoire français des conjonctures économiques (Auteur)
 
Date de publication:   2014-05
 
Éditeur:   Paris  :  Laboratory for Interdisciplinary Evaluation of Public Policies
 
Collection:   LIEPP Working Paper [Methodological Discussion Paper]  :  28 bis
 
Mots-clés:   [fr] emploi
 
Résumé:   [fr] La mesure empirique de l’impact causal de différents dispositifs spécifiques est un produit usuel des évaluations des politiques publiques. Cette mesure partielle doit ensuite être interprétée dans un cadre plus général. Pour opérer cette interprétation globale, il convient de synthétiser les résultats en un petit nombre d’indicateurs simples. En divisant le coût budgétaire estimé d’un dispositif donné par le nombre d’emplois créés causalement par ce dispositif, on calcule un « coût par emploi créé ». Il faut porter faire attention à ce type d’indicateur car il ne représente pas la valeur absolue que beaucoup lui prêtent. Toutefois, s’il ne dit pas tout ce que certains voudraient lui faire dire, il n’est pas vide de signification pour autant. Ainsi, pour la suite de cette note méthodologique, nous partons du principe que l’évaluation a été bien faite et discutons l’utilisation qui peut être faite d’un indicateur synthétique tiré d’elle : le coût par emploi créé. Pour ce faire nous étudions dans une première partie ses lacunes qualitatives, nous penchant d’abord sur la qualité du service rendu puis sur la qualité de l’emploi du point de vue du salarié, et terminons par expliciter l’intérêt informatif que garde l’indicateur de coût par emploi créé. Dans une seconde partie, nous nous intéressons à ses défauts quantitatifs, discutant d’une part les questions de bouclage macroéconomique et d’autre part l’existence d’interactions potentielles entre les politiques. Nous tirons de cela l’information quantitative utile qui reste synthétisée dans l’indicateur de coût par emploi créé et son utilisation potentielle. Nous concluons en globalisant le point de vue sur cet indicateur, prenant l’exemple de la création d’emploi public.
 
 

Fichiers

Version Format Fichier Taille
Version de l'éditeur liepp-md3-carbonnier.pdf 0,97 MB