Document Type
  • Article (1286)
  • Part or chapter of a book (1062)
  • Book (583)
  • Web site contribution (508)
  • Show more
Research Center
  • Centre de recherches internationales (4636)
  • Centre de recherches internationales (CERI) (71)
  • Sciences Po (54)
  • Centre d'études européennes et de politique comparée (22)
  • Show more
Discipline
  • Political science (4489)
  • Sociology (1253)
  • Religions (467)
  • History (322)
  • Show more
Language
  • French (3363)
  • English (1282)
  • Spanish (58)
  • German (22)
  • Show more
Project
  • EUMIGPOL (1)
in Nature Climate Change Publication date 2020-07-03
0
views

0
downloads
Pacific Islands are already responding to the adverse effects of climate change, but it is unclear to what extent these responses effectively and sustainably improve local resilience. New research seeks to understand how local beneficiaries evaluate adaptation projects and what this teaches us for future adaptation.

This study explores multiple coalition memberships in multilateral negotiations, with a focus on climate negotiations. Why do countries engage in multiple coalitions, and how do multiple coalition memberships affect their influence? I argue that coalitions differ in important respects. Accordingly, countries may belong to both, long-term and short-lived coalitions; they may consciously decide to join a coalition, but also be associated by default. Finally, larger coalitions confer numerical strength, while smaller (sub-)coalitions help voice common positions. Regarding effects, I propose two perspectives. The zero-sum perspective highlights coordination costs and potentially incompatible positions, while the win-win perspective focuses on the complementarity of different coalitions and the potential for mutual support. Anecdotal evidence from the climate negotiations offers support for these perspectives, but further empirical research is needed to better understand why countries join several coalitions, how they navigate these multiple coalition memberships, and how these affect their influence.

in Le Monde diplomatique Publication date 2020-07-03
0
views

0
downloads
En France, le Conseil constitutionnel a invalidé le 18 juin 2020 l’essentiel de la loi Avia, un texte qui organisait la censure extrajudiciaire d’Internet sous l’égide du gouvernement et des grandes plates-formes numériques. Cette décision n’est cependant pas de nature à remettre en cause la relation multiséculaire entre l’État et le capitalisme informationnel.

In un mondo che sta sperimentando trasformazioni demografiche e sociali senza precedenti, 244 milioni di persone sono migranti. Si tratta di un fenomeno non nuovo, ma che vede emergere nuove categorie migratorie, quelle dei migranti ambientali, dei minori stranieri non accompagnati, dei migranti in transito, dei nuovi rifugiati. Volontarie o forzate, le nuove migrazioni sono composte da uomini e donne che vedono nell'Europa una terra di pace, di sicurezza, dove esiste un futuro per loro e per i loro figli. Ma quale ruolo rivestiranno le migrazioni nell'evoluzione demografica mondiale ed europea? E quali saranno le politiche che i Paesi europei dovranno adottare per far fronte alle nuove sfide demografiche e sociali? Il volume si propone di rispondere a queste domande, disegnando un quadro del fenomeno migratorio attuale e accompagnando il lettore in una riflessione sui temi della popolazione e dello sviluppo. L'analisi lascia emergere le contraddizioni presenti nelle risposte sviluppate di volta in volta dai paesi europei, il cui dilemma politico è oggi quello di conciliare l'apertura verso chi ha diritto a una protezione internazionale con la crescente pressione di una diffusa opinione pubblica contraria. La riflessione finale richiama la necessità di gestire la migrazione in chiave moderna, attraverso un governo internazionale e cooperativo, analogamente a quanto avviene per l'ambiente o per altri temi transnazionali che non possono essere gestiti in modo efficiente dallo Stato. La concezione della migrazione come bene pubblico mondiale dovrebbe essere, secondo le autrici, l'elemento cardine per ripensare e armonizzare gli interessi degli Stati e i diritti dei migranti.

12
views

0
downloads
With the Covid-19 pandemic, the fragility and vulnerability of the liberal international order became globally visible in an instant. Aspects of everyday life and especially our taken-for-granted views of connectedness have been disrupted in Asia, Europe, and beyond. The pandemic and, more importantly, the political reactions to it, in many ways again underpin the geopolitical significance of connectivity in world politics. This link between geopolitics and connectivity becomes most obvious in a couple of successive initiatives in East Asia and the EU that illustrate the geopolitical turn of connectivity politics in the last decade. What different actors mean by connectivity matters more than ever; getting to the bottom of those meanings gives insights about what geopolitics contains today.

in European Review of International Studies Publication date 2020-07
0
views

0
downloads
Compte rendu de l'ouvrage "Handbook of Research on NGOs", dirigé par Aynsley Kellow et Hannah Murphy-Gregory, Cheltenham, Edward Elgar Publishing Limited, 2018, pp. 475.

in European Review of International Studies Publication date 2020-07
0
views

0
downloads
Compte rendu de l'ouvrage "Practising EU Foreign Policy: Russia and the Eastern Neighbourhood", de Beatrix Futák-Campbell, Manchester University Press, 2018, pp. 192

in Migrations Forcées, Discriminations Et Exclusions Edited by CALAME Claude, FABART Alain Publication date 2020-07
0
views

0
downloads
[Résumé de l'ouvrage] Poussé·es à l’exil en particulier par les effets d’une mondialisation économique et financière d’ordre néocolonial, les migrant·es tentant de trouver refuge dans un pays de l’Union européenne sont soumis à une triple sélection : par le voyage, plus qu’aléatoire ; par l’enregistrement aux frontières de l’Union européenne dans les hotspots ; par la menace constante d’expulsion du pays qui devrait les accueillir. La catégorie du migrant se définit donc par la négative, par l’illégalité du séjour sur un territoire défini par ses frontières nationales. Quels que soient son origine, sa langue, sa culture, sa religion, son statut social, la personne exilée cherchant en Europe un refuge et une nouvelle dignité est condamnée à l’invisibilité, au rejet, à l’exclusion, quand ce n’est pas à la disparition au cours du trajet migratoire. L’absence de statut, la négation de toute identité condamnent migrantes et migrants à des conditions de vie plus que précaires, aux violences policières et à des pressions psychiques qui contribuent à détruire leur humanité. Les auteur·es s’interrogent autant sur les raisons de ces discriminations et de ces exclusions que sur leurs usages politiques. Quelles voies proposer pour une autre politique migratoire et pour changer le système qui produit les migrations forcées, sous la contrainte économique, sociale et environnementale ?

in European Review of International Studies Publication date 2020-07
MONSEES Linda
HILL Christopher
0
views

0
downloads
This collections of essays engages with the special issue on politicisation that has been prevoiusly published in this journal. It highlights the contribution for the contemporary debate on security studies. The contributions furthermore point out several lines of further research.

in Site du CERI Publication date 2020-07-01
JIMÉNEZ DÍAZ José-Francisco
3
views

0
downloads
Entretien réalisé par Hélène Combes auprès de José-Francisco Jiménez Díaz, directeur du département de science politique de l’Université Pablo de Olavide, Séville.

7
views

0
downloads
300 000 Français sont installés de manière permanente dans la capitale britannique. Ils ne constituent pas une communauté amalgamée, mais des groupes sociaux singularisés par des différences de capital économique et de capital culturel. L’Etat français a développé à Londres un important dispositif institutionnel destiné à répondre aux besoins de cette diaspora (services consulaires, institut culturel, établissements scolaires, aides aux entreprises). Le dispositif est complété par des structures associatives dans le domaine social. Les Français de Londres disposent également de leur représentation politique : député, conseillers consulaires, conseillers à l’Association des Français de l’étranger. Ces mandats donnent lieu à des élections et à une extraterritorialisation de la politique française. Le Brexit contraint les Français de Londres – qui ont conservé leur nationalité française – à s’interroger sur l’avenir de leur statut de résident, qu’ils doivent négocier avec l’Etat britannique, et sur les nouvelles politiques migratoires du Royaume-Uni, qui rendront l’installation à Londres plus difficile.

in AOC Publication date 2020-06-29
5
views

0
downloads
Depuis le 25 juin et jusqu’au 1er juillet, les Russes sont appelés aux urnes pour un référendum qui, sous couvert notamment de « garantir que l’histoire ne soit pas falsifiée », doit permettre à Vladimir Poutine de se maintenir au pouvoir jusqu’en 2036. L’interdiction de contester l’histoire officielle se confond avec l’interdiction de contester le pouvoir, au nom de la stabilité, du patriotisme et de la continuité. Au profit de l’homme fort du Kremlin.

in Les Dossiers du CERI Publication date 2020-06-25
2
views

0
downloads
La crise du Covid-19 a ramené à l’avant-scène des débats publics la question essentielle de la solidarité entre les Etats membres au sein de l’Union européenne (UE). Lors des premiers signes de la pandémie en Europe au début de l’année 2020, le réflexe de ces derniers a été de se tourner d’abord vers des solutions nationales. Il est vrai que les questions sanitaires n’ont jamais fait partie des compétences explicites de l’UE. Les pays ont mis en place des plans de confinement nationaux sans réelle harmonisation européenne. Alors que l’Italie, la France ou la République tchèque décrétaient entre le 9 et le 16 mars 2020 des mesures de confinement contraignant les citoyens à une mobilité réduite et contrôlée, les Pays-Bas et la Suède choisissaient la stratégie de l’immunité collective basée sur l’autodiscipline des citoyens. Les Néerlandais l’ont vite abandonnée pour passer à ce qu’ils ont appelé un « confinement intelligent » : tous les commerces sont restés ouverts mais des gestes barrières ont été imposés. Les fermetures de frontières sont également intervenues dans l’espace Schengen sans véritable harmonisation. Très tôt, l’Allemagne a instauré des contrôles avec ses voisins, sans pour autant interdire totalement la libre-circulation. Au contraire, la Pologne et l’Autriche ont décrété une fermeture complète de leurs frontières y compris aux autres Européens. Enfin, plusieurs Etats membres ont refusé de livrer du matériel médical à leurs voisins. Devant la pénurie de masques, l’Allemagne et la France ont effectué des réquisitions sur leur territoire national et interdit toute exportation. De même, l’accès aux masques importés de Chine a fait l’objet d’une concurrence acharnée entre Etats membres dès le début de la pandémie.

in Esprit Publication date 2020-06-24
15
views

0
downloads
[...] De juin à décembre dernier, des millions de Hongkongais ont manifesté, chaque semaine d’abord, pour exiger l’abandon d’un article prévoyant l’extradition des criminels recherchés par Pékin vers la République populaire, puis, une fois cet objectif obtenu, pour demander l’instauration d’élections au suffrage universel direct. Les dirigeants de Pékin sont convaincus qu’il n’existe pas de mouvement populaire spontané et que ce mouvement a été lancé par les États-Unis, qui veulent faire de Hong Kong un territoire indépendant pour déstabiliser le Parti. Qu’importe que les élections aux conseils de district, en novembre dernier, se soient traduites par un raz-de-marée en faveur des démocrates : ce sont les forces étrangères hostiles qui se cachent derrière ces protestations ; il faut donc mettre un terme à leurs agissements. [...]

6
views

0
downloads
Throughout the development of the Covid-19 crisis, the People’s Republic of China (PRC) has worked strenuously to frame the story from its perspective – this wouldn’t be a replay of the SARS story in 2013. Not content with simply asserting that its system allowed it to successfully bring the coronavirus epidemic under control, China is seeking to be seen as the saviour by exporting personal protective equipment (PPE) around the world. The country is also using the crisis to promote its authoritarian model while discrediting the actions and systems of the European Union (EU) – Brussels and national capitals – in reacting to the pandemic.

in The National Interest Publication date 2020-06-23
HERZOG Stephen
FIALHO Fabrício
2
views

0
downloads
Polls in the United States and nine allied countries in Europe and Asia show that public support for a nuclear test is very low. If the Trump administration conducts a test, then it shouldn’t expect backing from Americans or its closest U.S. partners.

La gouvernance de l’océan Arctique évolue continuellement, à l’image des mutations géographiques affectant la région. Alors qu’elle incarnait les tensions militaires entre les puissances russe et américaine durant la Guerre Froide, sa gestion est aujourd’hui présentée comme un exemple de coopération pacifique entre les nations arctiques. Cet article se propose ainsi d’analyser les évolutions qui ont marqué la gouvernance de l’océan Arctique à l’aune de la théorie des régimes internationaux. Il sera montré que d’une gouvernance fortement fragmentée à l’aube des années 2000, celle-ci a progressivement pris la forme d’un regime complex au sein duquel les États côtiers jouissent d’une compétence considérable.

in Turkey in Turmoil. Social Change and Political Radicalization during the 1960s Edited by PEKESEN Berna Publication date 2020-06-22
7
views

0
downloads
In Turkey in the 1960s and 1970s there was a strong convergence between leftism and the socio-religious identity of Aeviness. The term Alevi encompasses a number of different groups that are united by their heterodox and syncretic practices of worship, some of which share traits with Shi'ite Islam and Muslim mysticism, but many of which are hard to link to Islamic practices. Starting from the 1960s, many left-wing activists, radical or not, including their leaders, were Alevis. There is a further symbolical and discursive dimension to this convergence, however...

in Journal of Alternative & Community Media Publication date 2020-06-22
TRUDEL Dominique
2
views

0
downloads
This article explores the legal, economic and governance challenges to the sustainability of contemporary alternative Community Networks by drawing lessons and parallels from eight historical precedents. Building on academic literature related to alternative and community media, the article lays out an encompassing definition of alternative networks (or ‘alternets’) and develops a multidisciplinary approach to comparative history. After briefly presenting eight case studies (three independent telephone networks of the late nineteenth century; three Free Radios of the 1950s, 1960s and 1970s; two Community Networks providing Internet access in the 1990s), the article then draws from these case studies to identify key recurring challenges that can inform present-day initiatives, namely, the articulation of local community with global connectivity, the development of political advocacy capacities aimed at influencing the law and technology, the creation of appropriate resources aimed at resisting co-optation, and the need to build collective cohesion and mechanisms to handle disagreements.

in The Global Governance Project Publication date 2020-06-19
9
views

0
downloads
In the face of a global pandemic, the G7 this year will hark back to its erstwhile status as a crisis group – but it must still address the pressing issues that weave an unbroken thread through the annual summits.

Le Parlement hongrois a approuvé ce mardi 16 juin la fin de l’état d’urgence qui permettait à Viktor Orban de gouverner par décrets depuis plus de deux mois. Si les États ont dû partout prendre des mesures coercitives pour endiguer l’épidémie de Covid-19, les « démocraties illibérales » y ont trouvé une nouvelle occasion de restreindre la liberté de la presse et des institutions parlementaires. L’épidémie laissera des traces politiques, particulièrement en Hongrie et en Pologne, et un affaiblissement de l’Etat de droit.

in Institut Montaigne Publication date 2020-06-18
DUCHATEL Mathieu
17
views

0
downloads
Le grave incident de la nuit du 15 juin sur le frontière disputée entre l’Inde et la Chine dans l’Himalaya a causé la mort de 20 soldats indiens et d’un nombre indéterminé de soldats chinois. Il représente une escalade soudaine des tensions accumulées en plusieurs points de la frontière depuis le début du mois de mai. La Chine et l’Inde semblent avoir un intérêt à la dé-escalade, mais cette éruption de violence complique un processus diplomatique déjà chaotique. Mathieu Duchâtel et Christophe Jaffrelot analysent les enjeux pour la Chine et l’Inde de leur affrontement le plus meurtrier depuis 1967. Trois questions à Mathieu Duchâtel et Christophe Jaffrelot

In his new policy brief: From slowdown to lockdown, India’s economy and the Covid-19 shock, Christophe Jaffrelot assesses the impact of the Covid-19 crisis on the Indian economy. He argues that the lockdowns are aggravating the slowdown that India was already experiencing as a result of structural trends and policy decisions. The Indian government faces the additional difficulty of having limited resources to launch an ambitious relief package, which will make it more difficult to address the social cost of the Covid-19 crisis, thus raising questions about the political consequences of the current situation. Three questions to Christophe Jaffrelot

5
views

0
downloads
The Indian economy that is facing the COVID-related crisis today was already badly affected by an under reported slowdown for more than one year. This state of things complicates the government’s response - that is not, today, proportionate to the challenge.

Durant ces deux mois où nous avons vécu repliés sur d’infimes territoires, nous nous sommes faits ornithologues à la petite semaine et botanistes du dimanche – et qu’importe, puisqu’il n’y avait plus de lundis ? Nous avons senti ce désir incandescent de donner de la nature une description exhaustive, de tenir un minutier de la réalité où tout se trouve dit sitôt que vu, consigné sitôt que contemplé. Alors, nous avons constaté ce point limite où les mots font tout bonnement défaut pour dire les êtres naturels. La Nature est, dans les termes de Francis Ponge, le « Jardin des raisons adverses » : le langage ne peut que plier devant ses élans.

16
views

0
downloads
Comme souvent, le débat public sur la crise économique actuelle et l’épidémie du Covid-19 est resté centré sur le cas des pays riches. En quoi cette crise est-elle véritablement « globale » ? Quelles formes prennent aujourd’hui les inégalités avec les pays en développement ? Tour d’horizon avec Jérôme Sgard, professeur d’économie politique au Centre de recherches internationales (CERI) de Sciences Po et spécialiste de la construction et de la régulation des marchés. Propos recueillis par Corinne Deloy, Centre de recherches internationales (CERI)

9
views

0
downloads
5 juin 2019 – 5 juin 2020 : voilà un an que Fariba Adelkhah est détenue en Iran, à la tristement célèbre prison d’Evin, pour n’avoir fait que son travail de chercheuse. Le 24 décembre, de pair avec Kylie Moore-Gilbert, sa collègue anglo-australienne détenue elle aussi, elle avait entamé une grève de la faim qui avait duré 49 jours pour dénoncer leur traitement mais aussi et surtout celui de tous les intellectuels détenus en Iran et dans les pays de la région pour n’avoir fait que leur travail. Après son procès, à plusieurs reprises différé, qui s’est finalement tenu le 19 avril, elle a refusé de renoncer à sa recherche et à ses va-et-vient entre l’Iran et la France, comme ses geôliers l’y incitaient en lui promettant alors la liberté conditionnelle, un bracelet aux chevilles. Pour Fariba, accepter ces conditions aurait signifié accepter l’ordre des Gardiens de la révolution, accepter donc de voir la recherche criminalisée ; mais également accepter de voir mis en danger tous les gens avec lesquels elle a travaillé, particulièrement en Iran et en Afghanistan. À la suite de son refus, elle a été condamnée le 16 mai 2020 à six ans d’emprisonnement.

Les technologies de surveillance utilisées par certains Etats pour lutter contre la pandémie actuelle de la Covid-19 ont réactivé le débat sur la protection du droit à la vie privée à l’ère du numérique. Un débat qui n’a rien de nouveau mais qui a pris une dimension toute particulière depuis juin 2013. Edward Snowden avait alors dévoilé l’ampleur des programmes de surveillance à grande échelle de la National Security Agency (NSA) américaine et de ses alliés, notamment le Government Communications Headquarters (GCHQ) britannique.

23
views

0
downloads
Faced with a rapid, partially invisible pandemic, a majority of countries have so far chosen emergency measures based on territorial zoning, which does not discriminate between the sick and the healthy. Now, digital contact tracing is being presented to us as the ideal way to differentiate between these two groups of people. In reality, it instead adds another political problem, that of an enlarged surveillance apparatus, without solving the underlying one: the lack of an effective public health strategy.

in Les Dossiers du CERI Edited by Centre de recherches internationales Publication date 2020-06-03
REICH Simon
4
views

0
downloads
À la fin du mois de mai 2020, plus de 100 000 Américains avaient succombé à l’épidémie de Covid-19 et les États Unis représentaient alors 30% des cas enregistrés dans le monde, un chiffre dont la croissance se poursuit. L’économie américaine était en ruine, les producteurs agricoles déversaient leur lait dans les canalisations, ils tuaient le bétail et laissaient les récoltes pourrir au sol du fait de la baisse de la demande et des retards dans les transports. Pendant ce temps, les supermarchés étaient sous-approvisionnés. Les Américains, souvent par milliers, ont attendu pour recevoir des colis distribués par des banques alimentaires. Partant d’un taux très faible (3,5%), le chômage a explosé et affecte désormais environ 25% de la population active. Le nombre de personnes qui ont demandé une aide au gouvernement n’a pas encore été comptabilisé de manière fiable. Une seconde vague de contamination, qui a démarré en Arkansas, se manifeste désormais dans une vingtaine d’Etats où les autorités locales ont décidé de « rouvrir » l’économie en levant certaines restrictions. Les manifestations nationales consécutives à la mort de George Floyd depuis le début du mois de juin pourraient aggraver l’épidémie...

  Next