Document Type
  • Article (728)
  • Part or chapter of a book (589)
  • Newspaper article (558)
  • Conference contribution (401)
  • Show more
Research Center
  • Centre d'études européennes et de politique comparée (3296)
  • Centre de recherches politiques de Sciences Po (60)
  • Centre d'études européennes et de politique comparée (CEE) (60)
  • Sciences Po (32)
  • Show more
Discipline
  • Political science (2800)
  • Sociology (1117)
  • Economies and finances (75)
  • History (61)
  • Show more
Language
  • French (2100)
  • English (1090)
  • Italian (123)
  • Spanish (25)
  • Show more
Project
  • SILICOSIS (28)
  • FUTUREPOL (15)
  • CREATE (6)
  • MORE (2)
  • Show more
Les notifications, les alertes, les messages courts, les scores de publication sollicitent notre attention de façon permanente et accélérée. Tout cela renforce notre attachement aux réseaux numériques et à notre portable et provoque un stress et une baisse de la vigilance et de la réflexion. Ces plates-formes sont conçues pour encourager notre " engagement ", c'est-à-dire la propagation à haute fréquence de tout message qui sera à la fois nouveau et saillant (donc souvent choquant ou étrange). Il en va de leur intérêt économique. Dominique Boullier travaille sur ces questions depuis une quinzaine d'année et analyse ce mécanisme économique, technique et cognitif a une incidence fondamentale sur nombre de domaines liés à l'espace public et à la finance. L'amplification par les réseaux numériques se traduit par une mobilisation personnelle de tous les instants et un encombrement de l'espace public par la propagation accélérée d'informations non désirées. Les fake news sont moins un problème de véracité que de viralité incontrôlée. L'ouvrage démontre que les designs choisis par les plate-formes visent à capter l'attention permanente de leurs utilisateurs et nous rendent incapable de traiter les enjeux de long terme comme le réchauffement climatique. Des solutions techniques et comportementales pour ralentir ce " réchauffement médiatique " existent et avant tout, il est nécessaire de contrôler le rythme de réplication (like, retweets, partages). Dominique Boullier propose une approche multidisciplinaire du numérique (" user experience ", sciences cognitives, linguistique, sociologie) du numérique et renouvelle en profondeur notre conception de ces plate-formes qui dominent notre monde.

1
views

0
downloads
1ères lignes : D’où vient votre intérêt pour les grandes villes et les métropoles ? « Je suis Breton donc je m’intéresse toujours aux questions territoriales. Quand je suis arrivé à Sciences Po, jeune étudiant venant de Saint-Brieuc, ça a renforcé mon intérêt pour ces sujets à une époque où l’on faisait la décentralisation. Nous sommes dans les années 1980, beaucoup de gens réfléchissent à la remise en cause de la centralisation : comment les territoires vont-ils réagir, se transformer ? Au début, je m’intéresse plutôt aux territoires ruraux et aux petites villes puis, assez vite, je comprends que, contrairement à ce qu’on disait sur la fin des villes, on est en train de voir un retournement : ce sont plutôt les capitales régionales qui deviennent dynamiques.

4
views

0
downloads
1ères lignes : On ne compte plus les prises de position pour ou contre certaines politiques liées à la crise sanitaire : pour le masque dès la primaire, pour une limitation des rassemblements privés ou pour le soutien au secteur aérien. En voilà quelques-unes publiées cette semaine. La crise sanitaire que nous traversons met à l’épreuve nos systèmes politiques dans toutes leurs dimensions. Les experts, mais aussi les citoyens questionnent la pertinence de l’action publique, des choix politiques ou la compétence des décideurs. Et il est vrai que cette crise peut d’abord être comprise comme une crise de politique publique. Face à un défi sanitaire sans précédent, les autorités publiques ont dû agir dans l’urgence. Rapidement, une série de problèmes se sont enchaînés exposant des difficultés de coordination, des problèmes de communication ou encore des problèmes de moyens. Qui plus est, les réponses politiques ne pouvaient être efficaces que dans la mesure où elles parvenaient à changer effectivement le comportement des citoyens.

Protecting the rule of law among member states is one of the EU’s main challenges today. Yet, divergent interpretations of the recent European Council summit’s compromise jeopardize the introduction of a new rule of law mechanism. The brief recommends that the German Council Presidency must work towards concretizing and depoliticizing the agreed conditionality regime for EU funds.

in West European Politics Publication date 2020-09
STIER Sebastian
SCHÜNEMANN Wolf J
31
views

0
downloads
How transnational are European Parliament (EP) campaigns? Building on research on the European public sphere and the politicisation of the EU, this study investigates to what extent the 2019 EP campaign was transnational and which factors were associated with ‘going transnational’. It conceptualises Twitter linkages of EP candidates as constitutive elements of a transnational campaign arena distinguishing interactions with EP candidates from other countries (horizontal transnationalisation) and interactions with the supranational European party families and lead candidates (vertical transnationalisation). The analysis of tweets sent by EP candidates from all 28 member states reveals that most linkages remain national. Despite this evidence for the second-order logic, there are still relevant variations contingent on EU positions of parties, the adoption of the Spitzenkandidaten system and socialisation in the EP. The findings have implications for debates on the European public sphere and institutional reform proposals such as transnational party lists that might mitigate the EU’s democratic deficit.

in Michel Rocard Premier Ministre Edited by BERGOUNIOUX Alain, FULLA Mathieu Publication date 2020-09
6
views

0
downloads
Une étude du passage des lois au Parlement sous les gouvernements Rocard (1988-1991) qui analyse le succès réformateur de l'équipe en dépit du caractère minoritaire du gouvernement.

12
views

0
downloads
Cette publication n'a pas de résumé

in Dictionnaire des politiques territoriales Edited by PASQUIER Romain, GUIGNER Sébastien, COLE Alistair Publication date 2020-09
9
views

0
downloads
1ères lignes : La décentralisation s’est affirmée au cours des trente dernières années comme un mouvement majeur de transformation des appareils étatiques et de l’action publique dans un environnement marqué par le déclin du keynésianisme, le renforcement du marché, l’effondrement de régimes autoritaires et par des transitions démocratiques. Elle a été entreprise au nom de mots d’ordre consensuels et vertueux : démocratisation, alignement de l’offre de services publics sur la variation locale des préférences des électeurs ou des problèmes à résoudre, accroissement de la participation et du contrôle des gouvernés sur les gouvernants, amélioration de l’efficacité ou de l’efficience, etc. Derrière l’apparente unité d’un processus se cache cependant une grande diversité d’expériences et une pluralité de rationalités (économiques, budgétaires, managériales, politiques). Les rationalités politiques prévalent toutefois en dernier ressort. Mises en œuvre dans des contextes nationaux variés, les politiques de décentralisation revêtent une multitude de dimensions d’importance inégale (transferts de compétences juridiques, de ressources financières ou fiscales, de capacités organisationnelles, etc.), sont accompagnées ou non de réformes constitutionnelles et électorales, et forment donc une catégorie très composite.

in Michel Rocard Premier Ministre Edited by BERGOUNIOUX Alain, FULLA Mathieu Publication date 2020-09
0
views

0
downloads
1ères lignes : Cette idée selon laquelle rien de sérieux ne se fait sans un temps long, vous la retrouverez dans deux des politiques que j’ai lancées depuis Matignon. L’une d’elles est la politique dite de « renouveau du service public » que j’ai conduite presque uniquement par décrets. Rénover l’État est une tâche impossible. Elle exigerait une vingtaine d’années de continuité dans la volonté des pouvoirs publics. La probabilité pour qu’existe une telle volonté de continuité est nulle. C’est ça, le drame de la réforme de l’État, outre le fait qu’elle ne peut relever d’un seul texte – ça c’est une pensée idiote comme la droite en est pleine ; elle ne comprend que le marché ; l’État n’est pas un de ses objets de réflexion [1]

Edited by COUSIN Bruno, LAMONT Michèle Publication date 2020-09
55
views

0
downloads
La morale et les émotions, ainsi que les manières dont elles constituent des raisons d'agir et façonnent nos visions du monde, ont été largement étudiées par la sociologie. Bien loin d'en abandonner l'analyse à la psychologie et aux neurosciences, la démarche compréhensive au coeur de nombreuses recherches sociologiques s'est attachée à décrire et expliquer morale et sentiments en les abordant de manière empirique et non normative. Cette perspective a connu au cours des dernières années un renouveau théorique et épistémologique particulièrement fécond. La souffrance amoureuse, la place des victimes dans la société ou encore le rôle des émotions et des frontières symboliques dans les procédures de recrutement sont quelques-uns des sujets traités dans cet ouvrage, qui présente un riche panorama de la sociologie compréhensive contemporaine.

in Dictionnaire des politiques territoriales Edited by PASQUIER Romain, GUIGNER Sébastien, COLE Alistair Publication date 2020-09
10
views

0
downloads
1ères lignes : Les politiques urbaines sont des politiques publiques qui cherchent à transformer certains types de territoires : les mondes urbains. Les politiques urbaines ne sont donc pas, ou pas seulement, ce que les gouvernants décident d’appeler « politique urbaine », ni ce que les professionnels qui ont constitué un secteur appellent « politique urbaine », notamment les urbanistes. 2La première difficulté de définition consiste à souligner les ambiguïtés classiques du terme « urbain » et de ses origines grecques (polis) et latines (urbs, civitas), à savoir la ville et son enceinte mais aussi la ville et ses habitants ou la ville comme acteur collectif. Le monde urbain peut s’analyser ou être transformé à partir de plusieurs échelles urbaines. Les politiques urbaines peuvent par conséquent viser des quartiers (politique de développement social des quartiers ou de rénovation des centres des villes), des villes de différentes tailles, des agglomérations, des communautés urbaines, des métropoles, des régions urbaines ou des méga régions urbaines (les cinquante millions d’habitants du delta de la rivière des Perles en Chine ou de la région urbaine Tokyo-Yokohama au Japon).

in La morale des sociologues Edited by COUSIN Bruno, LAMONT Michèle Publication date 2020-09
12
views

0
downloads
Une brève introduction à la sociologie compréhensive

L' Affordable Care Act de 2010 a permis à vingt millions de citoyens américains de bénéficier d'une couverture maladie. Réforme la plus ambitieuse en matière de santé depuis les années 1960 aux États-Unis, l'Obamacare est aussi une réussite politique. Même Donald Trump n'est pas parvenu à la faire abroger. Ce succès tient au travail de fond, à l'abri des regards, d'un petit groupe de « gardiens des politiques de santé », habitués de longue date aux arcanes washingtoniennes et fins connaisseurs des rouages du système de santé américain. En périphérie du pouvoir sous la présidence de George Bush Jr. puis au sein de l'administration fédérale sous celle de Barack Obama, ces insiders échaudés par l'échec de la réforme Clinton au début des années 1990 ont usé de leurs ressources politiques pour faire évoluer un système devenu obsolète. S'ils n'ont pu mettre en place une couverture universelle, du moins ont-ils accru les capacités de régulation de l'État fédéral dans le domaine de la santé, créant par là-même la possibilité de futures améliorations. L'enquête de William Genieys met au jour le rôle de ces nouvelles élites politiques américaines qui œuvrent pour que l'État fédéral soit au service non pas des lobbyistes, mais de l'intérêt général. William Genieys est directeur de recherche CNRS au Centre d'études européennes et de politique comparée de Sciences Po.

in Dictionnaire des politiques territoriales Edited by PASQUIER Romain, GUIGNER Sébastien, COLE Alistair Publication date 2020-09
5
views

0
downloads
1ères lignes : Généralement créées pour défendre les collectivités face à des projets de réforme susceptibles de les affecter (structures, ressources, compétences, etc.), les associations d’élus agissent comme des représentantes des intérêts des élus et des structures territoriales qu’ils dirigent et/ou comme des courtiers d’intérêts territorialisés. Elles remplissent principalement des fonctions d’agrégation des intérêts, de coordination de l’action collective, d’intermédiation et de négociation à de multiples échelles, mais assurent également des fonctions de socialisation, d’apprentissage et de diffusion, qui contribuent à l’homogénéisation des pratiques des élus et des administrations territoriales au sein des systèmes décentralisés. Le degré de fragmentation des associations d’élus, les relations qu’elles entretiennent entre elles, leur rôle et leur influence dans les relations intergouvernementales renvoient à des configurations institutionnelles nationales produites par l’histoire. La configuration formée par les associations d’élus offre ainsi un reflet actualisé du paysage des institutions territoriales mais aussi un excellent analyseur de la trajectoire historique des États et de la structuration des relations centre-périphérie dans chaque pays.

11
views

0
downloads
Une analyse de la place du Parlement européen dans les débats institutionnels récents

in La morale des sociologues Edited by COUSIN Bruno, LAMONT Michèle Publication date 2020-09
LAMONT Michèle
11
views

0
downloads
Un chapitre-entretien sur les travaux les plus récents de Michèle Lamont et sur quelques avancées significatives de la recherche sociologique compréhensive.

in The Drinks Business Publication date 2020-09
3
views

0
downloads
In the third of a series exploring the history, market performance and most recent vintages of some of Bordeaux’s leading estates, Colin Hay uses the opportunity afforded by a rare vertical tasting at the château to look at the striking progression of the Pessac-Léognan classed growth Château Haut Bailly over the past two decades.

4
views

0
downloads
La réduction d’un tiers du nombre de membres des trois assemblées constitutionnelles (Assemblée nationale, Sénat et Conseil économique, social et environnemental), promise par le président Emmanuel Macron, lors de son discours du 3 juillet 2017 devant le Congrès à Versailles, comporte des risques en termes de représentation des territoires.

in LSE - The London School of Economics and Political Science - EUROPP Publication date 2020-08-25
3
views

0
downloads
At a European Council summit held on 17-21 July, EU heads of state and government reached agreement on a recovery package to tackle the socio-economic fallout from Covid-19. Using text analysis, Tatiana Coutto assesses how the deal was portrayed in southern European newspapers and how this coverage differed in the Dutch and German press.

in Respekt Publication date 2020-08-23
2
views

0
downloads
Současná politika vyspělého světa se štěpí na dva póly podle otázky, do jaké míry chcete vidět otevřený evropský a mezinárodní trh, do jaké míry jste schopni akceptovat mezinárodní migraci, do jaké míry jste schopni přijmout otevřenou společnost,“ říká politolog Jan Rovný, který působí na prestižní francouzské univerzitě Sciences Po. Dva opačné póly tohoto sporu u nás podle něj reprezentují Piráti a hnutí SPD. Ke stejnému dělení dochází podle Rovného nyní všude v Evropě.

A factor that may account for the largely unanticipated victory of Brexit in 2016 is the difference in engagement, mobilization, and, ultimately, turnout between those for whom the question of Brexit was a valence issue (a dry and almost technical question of determining the policies by which uncontroversial shared ends can be achieved) and those for whom it was a positional issue (a question of raw, almost visceral, political preference). The declining appeal of valence politics may reveal a phenomenon that goes beyond Brexit and Britain: a change in the nature and character of contemporary electoral competition that may help to explain the newly resurgent populism characteristic of Western liberal democracies.

in Michel Rocard Premier ministre Edited by BERGOUNIOUX Alain, FULLA Mathieu Publication date 2020-08
0
views

0
downloads

in Journal of European Integration Publication date 2020-08
15
views

0
downloads
The multiple crises that the EU has faced over the last decade could lead observers to expect an increase in conflicts within its legislative process and, eventually, a shift from a consensual mode to a majoritarian and politicized mode. The dataset The EU Legislative Output 1996–2019 indicates that this has occurred only to a moderate extent. To explore this enduring consensus, we analyse quantitative and qualitative data on law making within the Council of the EU and the European Parliament and proceed to a systematic diachronic comparison. We argue that, as before the crisis, consensus remains a norm and results from cooperation based strategies. Furthermore, new factors, such as the extension of the ordinary legislative procedure, a pro-EU alliance within the European Parliament and the smaller number of legislative proposals, foster consensus.

Contestation over European integration has been widely studied in the rhetoric of parties, leaders, and movements on the far right in a variety of media. Focusing on Twitter use by far right actors in Western Europe, we apply corpus-aided discourse analysis to explore how imaginative geographies are used to politicize Europe among their digital publics. We find that the idea of a crisis of cultural identity pervades imaginaries of Europe amongst far right digital publics. While Europe is presented as facing a crisis of cultural identity, we find that the far right articulates an aspirational imaginary of Europe, the ‘Europe des Nations’ that rejects liberal-democratic pluralism in the EU and the ‘establishment’. We find that the contestation of Europe in far right digital publics relies on a crisis of cultural identity, representing a translation of Nouvelle Droite imaginaries of Europe into the social media space.

in Journal of European Integration Edited by HAY Colin, VOLTOLINI Benedetta, NATORSKI Michal Publication date 2020-08
8
views

0
downloads
Taking stock of the numerous crises that have confronted Europe in the last decade, this special issue investigates the relationship between crisis and the politicisation of the process of European integration.

The ‘post-functionalist’ view that growing politicisation constrains further integration (‘constraining dissensus’) occupies a prominent place in contemporary European studies. However, in the case of the euro crisis, we observe a rise in contentious politics concomitant with a deepening of EU integration, namely in the areas of economic governance. This paper argues that the intervention of the ‘Troika’ in the struggles over the framing of the southern European crises is a key to this puzzle. The analysis of over 1200 public declarations produced by the three institutions from 2009 to 2016 shows that the Troika actively ‘responded’ to processes of heightened politicisation, reproducing the dominant crisis narrative of the southern European periphery and making the case for the adequacy and inevitability of austerity. The Troika’s success in framing the euro crisis as a result of domestic failure and moral hazard contributed to the legitimation of further integration of European economic governance.

in Journal of European Integration Publication date 2020-08
5
views

0
downloads
Taking stock of the numerous crises that have confronted Europe in the last decade, this special issue investigates the relationship between crisis and the politicisation of the process of European integration. It draws attention in so doing to the epistemic construction of crises. In this conceptual overview, we discuss first, how crises are framed and reframed in relation to the constitutive elements of a political community. Second, we explore the extent to which, and how, the emergence of different understandings of crisis and the ensuing frame competition between them contribute to such politicisation. By elucidating the link between the politics of a now seemingly permanent crisis in Europe and the politicisation of European integration, this introduction sets the framework informing all of the articles in this special issue.

Panel data covering the French population before and after the outbreak of the Covid-19 epidemic reveal that self-reported health and well-being have improved during the lockdown in comparison to previous years. We name this counterintuitive phenomenon the “eye of the hurricane” paradox: the large majority of individuals who are not infected by the virus may be seeing their current condition in a more positive light than they normally would. There are, however, divergences across social groups that reflect socioeconomic inequalities. In particular, blue-collar workers deviate from the prevailing trend as their level of self-reported health declines over the lockdown period, Parisian residents experience a sudden drop in their subjective well-being, and people working long hours at home exhibit higher levels of stress during the quarantine.

3
views

0
downloads
This article analyses the political construction and politicisation of UK–EU relations by British parliamentarians in Westminster and in the European Parliament (EP) between May 2015 and May 2017. Using computer-assisted content analysis techniques and qualitative analysis of sampled speeches, we investigate how parties used frames and emotions in order to mobilise voters. Results indicate that the ‘Leave’ campaign succeeded in triggering sentiments of distrust and anger against the establishment and mobilizing voters while, economic arguments used by ‘remainers’ failed to convince citizens from deprived areas of the benefits of EU membership. Intra-party divisions were stronger among Westminster members than in the EP, but the visibility of the ‘Leave’ discourse in the EP was disproportionately higher to the number of pro-Brexit parliamentarians. Polarisation and values-based arguments are observed in the EP early in the campaign, suggesting that the process initiated at the European level and then migrated to the national level.

  Next