Coauthor
  • OLIVIER Alice (6)
  • DURU-BELLAT Marie (4)
  • OLLER Anne Claudine (3)
  • DARCHY-KOECHLIN Brigitte (3)
  • Show more
Document Type
  • Conference contribution (48)
  • Part or chapter of a book (41)
  • Article (35)
  • Book (17)
  • Show more
11
views

11
downloads
This article focuses on Bourdieu’s contribution to the analysis and transformation of the field of education. It shows that, when closely examined, Bourdieu’s writings on education reveal not only one but at least three competitive or complementary policy theories. There is a common principle to all of them, that is the invisibility of policy, which is embedded in the cognitive classifications and everyday activity of institutions. Nevertheless, while the first theory is strongly deterministic, the other two leave some room for political and pedagogical action. This article also shows that Bourdieu has exerted an important influence, both directly and indirectly, on collective representations and collective dynamics of educational politics and policy in France. This influence has lasted despite the extremely varied positions he took throughout his life and work on the relation between science and politics from strong reluctance to commit himself at the beginning of his career to academic radicalism at the end.

This paper focuses on competition between upper‐middle class groups for access to the ‘best’ middle schools in the Parisian periphery. It analyzes the impact of social class on school choice with specific attention to ‘vertical’ but also to ‘horizontal’ differences between class fractions according to the volume and nature of their cultural, economic, and social capitals.

Sous la direction de VAN ZANTEN Agnès Publication date 2000
5
views

0
downloads
L'école constitue aujourd'hui plus que jamais un des enjeux majeurs de l'action politique et occupe une place importante dans les débats publics. L'efficacité du système scolaire, sa capacité d'intégration, son organisation, l'orientation des contenus d'enseignement, la formation et les pratiques pédagogiques des enseignants font l'objet de multiples critiques et propositions émanant de tous les bords. Cet ouvrage collectif, accessible aux non-spécialistes, a pour ambition d'éclairer ces débats. Rassemblant près de cinquante contributions, il présente un état des savoirs le plus complet possible sur la situation de l'école française. On y trouvera une analyse des différents réseaux, niveaux et types d'enseignement ; une vue d'ensemble des modes d'élaboration des contenus et des effets des politiques éducatives nationales et locales, y compris à l'échelle des établissements ; une mise en perspective des savoirs enseignés, des pratiques pédagogiques et d'évaluation ; une présentation des acteurs individuels (chefs d'établissement, enseignants, élèves et parents) et collectifs (syndicats enseignants, mouvements lycéens et étudiants) de l'école ; des analyses de la diversité des parcours scolaires, ainsi que des liens entre ces parcours et les trajectoires professionnelles et sociales ultérieures ; enfin, une revue des questions "chaudes" qui ont trait à la façon dont l'école s'acquitte actuellement de sa double mission de préparation à la vie professionnelle et d'intégration sociale. [Résumé éditeur]

in Educational restructuring : (Re)Thinking the Problematics of Reform Publication date 2005
1
views

0
downloads

11
views

0
downloads
C'est une synthèse historique, au sens large, des différentes politiques de l'éducation, mais aussi le regard d'une sociologue qui analyse, en partant du terrain, les finalités et les valeurs des objectifs du système éducatif, l'élaboration et la mise en œuvre des différentes politiques d'éducation puis l'évaluation de ces politiques éducatives. Ce livre offre ainsi une grille de lecture rigoureuse et pertinente des intentions et des réalisations. (Résumé éditeur)

Next