Co-auteur
  • MOREL Nathalie (20)
  • JACQUOT Sophie (18)
  • PALME Joakim (12)
  • GRAZIANO Paolo Roberto (9)
  • Voir plus
Type de Document
  • Communication non publiée (74)
  • Article (71)
  • Partie ou chapitre de livre (69)
  • Article de presse ou magazine (38)
  • Voir plus
50
vues

0
téléchargements
L'article met en exergue ce qui est commun à toutes les trajectoires nationales de réforme de la protection sociale en Europe continentale (en incluant aussi le cas d'autres pays comme l'Autriche, l'Espagne, l'Italie ou la Suisse). Sans bien sûr dénier les spécificités nationales, il s'agit ici de retracer les principales caractéristiques communes de la trajectoire de réforme des systèmes bismarckiens de protection sociale.

Les séniors jusqu'à peu et les jeunes aujourd'hui subissent les plus fortes inégalités. Plus que jamais, une solidarité est à mettre en œuvre pour éviter d'entrer dans une guerre des générations. Des experts nous expliquent.

in Social policy & administration Sous la direction de MARTIN Claude, PALIER Bruno Publié en 2007-12
3
vues

0
téléchargements

Publié en 2007-06
Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
0
vues

0
téléchargements

3
vues

0
téléchargements
L'ensemble des pays développés cherche aujourd'hui à maîtriser l'augmentation des dépenses de santé. Mais pourquoi augmentent-elles ? Pourquoi sont-elles plus élevées et croissent-elles plus rapidement dans certains pays que dans d'autres ? La réforme de l'assurance maladie hante tous les gouvernements français depuis plus de vingt ans. Après le plan Juppé de 1995, le " Grenelle de la Santé " de 2001, la réforme de Philippe Douste-Blazy de l'été 2004 affiche l'objectif de maîtriser les dépenses de santé tout en garantissant la solidarité de notre système d'assurance maladie. Mais peut-on concilier les objectifs contradictoires que sont l'égal accès aux soins, la qualité de ceux-ci, la viabilité financière du système, la liberté et le confort des patients comme des professionnels de la santé ? (Résumé éditeur)

3
vues

0
téléchargements
En partant de la distinction proposée par G. Esping-Andersen sur les trois modèles européens de solidarité et de protection sociales, on comprend mieux les difficultés du modèle français. Mais dans toute l’Europe, la défense de l’État-providence prendra la forme d’un projet de refondation.

35
vues

0
téléchargements
This article maps the methodological debate on process tracing and discusses the diverse variants of process tracing in order to highlight the commonalities beyond diversity and disagreements. Today most authors agree that process tracing is aimed at unpacking causal and temporal mechanisms. The article distinguishes two main types of use for process tracing. Some are more inductive, aimed at theory building (i.e. at uncovering and specifying causal mechanisms) while others are more deductive, aimed at theory testing (and refining). The paper summarizes the main added value and drawbacks of process tracing. It ends by providing ten guidelines for when and how to apply process tracing.

Suivant