Co-auteur
  • COSTA-LASCOUX Jacqueline (2)
  • LAQUIÈZE Alain (2)
  • CLÉMENT Jean-Paul (1)
  • VERPEAUX Michel (1)
  • Voir plus
Type de Document
  • Article (33)
  • Partie ou chapitre de livre (32)
  • Article de presse ou magazine (18)
  • Livre (17)
  • Voir plus
0
vues

0
téléchargements

in Œuvres complètes. Série Œuvres - Benjamin Constant (t. X, vol. 1) Publié en 2010
16
vues

0
téléchargements

in La Démocratie : histoire, théories, pratiques Publié en 2010
1
vues

0
téléchargements

À partir de la notion de régénération, tant utilisée dans la Révolution française, voici une enquête sur la fusion du religieux et du politique provoquée par cette vision. En effet, le discours des acteurs est obligé de passer par cette idée et même cette idéologie régénératrice, qui traverse toute la Révolution : depuis la désastreuse Constitution civile du clergé jusqu’au coup d’arrêt donné par le concordat de Bonaparte, après diverses tentatives d’établir une autre religion, dont le fameux culte de l’Être suprême chez Robespierre. Avec les outils de la philosophie, de l’analyse de discours, de la théologie et de l’histoire, l’auteur compare deux tendances de l’idéologie régénératrice : l’une se veut au service de l’individu, l’autre recherche la communauté régénérée qui contraindra l’« individu égoïste », y compris par la Terreur. En réalité, dans les deux cas, il s’agit d’avancer vers une autorité nouvelle, mais, paradoxalement, en retournant à un Paradis perdu, un Principe bafoué, une Nature bienveillante. Marx hérite de ce projet régénérateur, bien qu’il s’en défende et élabore sa critique à l’aide de Hegel, de Feuerbach et de l’économie politique. Notre laïcité reste ambiguë, car la République porte le poids des conflits et des relations de mimétisme avec l’Église.

4
vues

0
téléchargements

in French Liberalism from Montesquieu to the Present Day Publié en 2012-04
0
vues

0
téléchargements
The formative conditions of three liberalism variants are included in this essay. The source of this analysis being in a previous book, "L'Individu effacé ou le paradoxe du libéralisme français" [Fayard, 1997].

Suivant