Co-auteur
  • SALOMON Danielle (9)
  • BENAMOUZIG Daniel (7)
  • GUIRAUDON Virginie (4)
  • JOUZEL Jean-Noël (4)
  • Voir plus
Type de Document
  • Article (31)
  • Partie ou chapitre de livre (21)
  • Communication non publiée (10)
  • Livre (7)
  • Voir plus
Le Parlement constitue un espace privilégié pour analyser le déploiement des controverses sociotechniques : non parce qu’il aurait la faculté de les résoudre, notamment via l’OPECST, mais parce qu’il offre de multiples occasions et modalités d’expression et de traitement de ces controverses en son sein. Espace hétérogène et poreux, il participe d’une nouvelle gouvernance des risques, plus soucieuse de leur stabilisation que de leur réduction définitive.

0
vues

0
téléchargements
La lutte contre le sida a constitué durant plusieurs années une priorité de l'agenda politique national. Comment les institutions locales se sont-elles mobilisées dans la lutte contre ce " fléau " ? Quelles leçons peut-on tirer des actions menées tant en matière de prise en charge que de prévention par les nombreux intervenants qui ont participé localement à la lutte contre le sida ? L'ouvrage entend répondre à ces questions au travers d'une analyse des actions de lutte contre le sida dans trois départements : la Gironde, l'Hérault et Val d'Oise.

12
vues

0
téléchargements
À partir de l'étude approfondie de Besançon, l'ouvrage d'Olivier Borraz montre comment les autorités municipales ont entrepris de se doter de moyens d'action pour faire face aux multiples difficultés qui résultent de l'expansion urbaine. Autour du maire et des adjoints s'est progressivement structuré un appareil municipal dont on aperçoit aujourd'hui encore les traits distinctifs.

in Risk Perception and Risk Communication: Tools, Experiences and Strategies in Electromagnetic Fields Exposure Sous la direction de DEL POZO Carlos, PAPAMELETIOU Demosthenes, RAVAZZANI Paolo, WIEDEMANN Peter Publié en 2006
SALOMON Danielle
DEVIGNE Michel
3
vues

0
téléchargements

0
vues

0
téléchargements

in Pôle Sud - Revue de science politique de l'Europe méridionale Publié en 2000
7
vues

0
téléchargements
Les villes françaises n'ont pas attendu les lois de décentralisation pour se doter de capacités de gestion. Paradoxalement, ces lois ont coïncidé avec la remise en cause de ces capacités. Pour étayer ces deux propositions, il est nécessaire d'adopter un concept de gouvernement municipal qui rende compte de l'existence d'une capacité politique dans les villes dès la fin du XIXe siècle. Le gouvernement municipal s'inscrit tant dans l'État républicain que dans l'État-providence. Ses limites actuelles sont indissociables des recompositions en cours au sein de l'État.

in Comparing local governance : trends and developments Sous la direction de DENTERS Bas, ROSE Lawrence E Publié en 2005
10
vues

0
téléchargements
A broad-ranging assessment of continuities and change in local governance in the western industrialized world providing in-depth assessments by leading experts of a wide range of countries exemplifying between them the whole spectrum of types and models of local government systems and networks. A central focus is on the impact of public management reforms, new forms of community governance and changes in central-local relations. (From the editor)

in Dictionnaire critique de l'expertise Sous la direction de HENRY Emmanuel, GILBERT Claude, JOUZEL Jean-Noël, MARICHALAR Pascal Publié en 2015
13
vues

0
téléchargements
La régulation des risques recouvre l'ensemble des institutions, règles et normes qui contribuent à l'encadrement d'activités présentant un danger potentiel ou avéré pour la santé ou le bien-être des populations. Si elle ne constitue pas une nouveauté en termes d'action publique, les réformes dont elle a fait l'objet ces dernières décennies ont cherché à marquer une rupture avec des situations où les rôles et les fonctions entre les instances de contrôle, celles d'expertise et les producteurs n'étaient pas toujours précisés et où les compromis, notamment au nom des intérêts économiques, tendaient à prévaloir sur les enjeux de santé publique.

En France, le problème des déchets radioactifs a fait l’objet de différentes prises en charge. La gestion de ces déchets a été singularisée et confiée à un opérateur spécialisé, l’Agence Nationale pour la gestion des Déchets Radioactifs, l’Andra, créée en 1979 pour stocker ces déchets. Mais l’Andra a rencontré des difficultés pour réaliser des projets de stockage régulièrement contestés. Aujourd’hui encore, alors que son projet de stockage géologique entre en phase de réalisation, elle fait l’objet de critiques, cristallisant des rapports de force traversant l’ensemble du secteur nucléaire. Pour retracer les évolutions de cette gestion depuis les années 1950, l’étude du travail organisationnel permet d’appréhender de l’intérieur comment les agents définissent les problèmes, conçoivent et réalisent des solutions. A travers ce travail stratégique et politique, ils transforment régulièrement l’Agence en fonction du déroulement de ses projets : filiale industrielle du CEA, elle est transformée en agence de recherche finalisée, puis à nouveau en opérateur industriel pour réaliser le stockage géologique. Ces changements permettent aux acteurs de relancer des projets critiqués, sans forcément en modifier le contenu : ce n’est pas l’inertie mais la flexibilité organisationnelle et institutionnelle qui permet d’expliquer le maintien de solutions contestées. Enfin, le problème des déchets cristallise une multiplicité de logiques temporelles. L’analyse du travail de temporalisation de l’action, comme forme particulière d’organisation, permet d’interroger l’articulation entre changement et verrouillage de l’action publique. Ainsi notre étude porte sur le lien entre définition d’un problème, construction de solutions irréversibles, travail organisationnel et temporel.

Suivant