Co-auteur
  • CAUTRÈS Bruno (8)
  • LE HAY Viviane (4)
  • PERCHERON Annick (4)
  • BOY Daniel (3)
  • Voir plus
Type de Document
  • Partie ou chapitre de livre (87)
  • Article (45)
  • Article de presse ou magazine (20)
  • Livre (19)
  • Voir plus
in L’Allongement de la jeunesse Publié en 1993
0
vues

0
téléchargements

in COGITO, la lettre de la recherche à Sciences Po Publié en 2018-04
2
vues

0
téléchargements
On pourrait penser que le temps des croyances est révolu dans nos sociétés imprégnées de laïcité et désabusées des idéologies. Il n’en est rien. C’est ce que montre et explique, l’essai collectif “Croire et faire croire. Usages politiques de la croyance”, dirigé par Anne Muxel, chercheuse au Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF). Réunissant un ensemble de contributions, il nous éclaire sur les nouvelles modalités, les nouveaux champs et usages de la croyance. Interview.

in Paysans et société Publié en 2014-05
14
vues

0
téléchargements

104
vues

0
téléchargements

in Aux Frontières des attitudes : entre le politique et le religieux : textes en hommage à Guy Michelat Publié en 2002
58
vues

0
téléchargements

4
vues

4
téléchargements
Rapport réalisé dans le cadre du Baromètre politique français 2006-2007 (vague 2, 11-26 septembre 2006)

in Revue civique Publié en 2012-01
22
vues

0
téléchargements
Dans son dernier livre, « La politique au fil de l’âge », (Presses de Sciences Po), Anne Muxel, directrice de recherche au CEVIPOF, observe de manière précise et originale l’évolution de nos comportements politiques au cours de notre existence. Et pose cette question de départ : est-on forcément « révolutionnaire à 20 ans et conservateur à 60 ? » Son constat : les lignes bougent, les temps changent, attention aux clichés concernant le comportement politique de telle ou telle génération. Les attitudes des jeunes en 2012 ? Anne Muxel nous apporte ici ses réponses. Sachant que les jeunes, souligne-t-elle, ne peuvent être considérés de manière globale, ni univoque.

Publié en 2005-03
RIOU Cécile
LE HAY Viviane
22
vues

22
téléchargements

in La vie privée des convictions Sous la direction de MUXEL Anne Publié en 2013-12
7
vues

0
téléchargements
Dans nos sociétés démocratiques postmodernes, le lien des individus au système politique s’est profondément transformé sous l’effet combiné d’un processus d’individualisation des identités politiques et d’une désinstitutionnalisation des pratiques comme des comportements politiques. Dans ce contexte marqué par un relatif affranchissement des systèmes de croyances comme des idéologies constituées, l’individu est de plus en plus amené à trouver par lui-même ses modes d’expression citoyenne. Il doit élaborer ses choix de façon plus autonome, en fonction d’une offre politique souvent évaluée à partir d’autres critères que le seul système des allégeances sociales et culturelles ou que le seul principe des loyautés partisanes. Cette mise en négociation permanente de l’individu face à ses choix politiques invite à étudier la politisation à partir d’autres sphères que les seules sphères institutionnelles ou publiques. (Premier paragraphe)

Suivant