Co-auteur
  • RIEUCAU Géraldine (10)
  • EYMARD-DUVERNAY François (9)
  • DE LARQUIER Guillemette (6)
  • BESSY Christian (5)
  • Voir plus
Type de Document
  • Article (37)
  • Communication non publiée (26)
  • Partie ou chapitre de livre (14)
  • Livre (6)
  • Voir plus
Pour la littérature économique standard, les personnes qui cherchent un emploi, qu’elles soient au chômage ou actives occupées, ont le choix entre une pluralité de démarches possibles : contacter directement un employeur, passer par une agence, répondre à une annonce ou encore contacter des relations… L’intensité de leur recherche d’emploi, fonction du temps et du budget consacrés à celle-ci, ainsi que du nombre de démarches entreprises, est déterminante dans leurs chances de recevoir une proposition, et, in fine, de trouver un emploi. Cette analyse modélise le comportement de recherche d’emploi mais néglige le rôle joué par les canaux qu’empruntent les individus qui recherchent un emploi (chapitre 1). Or, d’autres travaux économiques ou sociologiques montrent que certaines personnes trouvent un emploi sans même avoir cherché (...). ou par d’autres voies que celles empruntées, que des variations dans l’intensité de la recherche peuvent tenir au fait que les filières sont diversement ouvertes aux différents profils et que les individus s’adaptent à cette « spécialisation » des canaux. Le lien entre mode de recherche et mode d’obtention est donc plus complexe que ne le laisse entendre la littérature standard et mérite d’être exploré.

in Revue française de socio-économie Publié en 2014-11
EYMARD-DUVERNAY François
11
vues

0
téléchargements
Pour ce numéro spécial « Recruter, les enjeux de la sélection », nous avons procédé à deux entretiens, le premier avec Emmanuelle Marchal, sociologue et directrice de recherche au CSO (Centre de sociologie des organisations), le second chez François Eymard-Duvernay, économiste et professeur émérite à EconomiX (Université de Paris Ouest Nanterre La Défense), en compagnie d’Emmanuelle Marchal. Ces échanges sont reproduits ici en deux parties. Dans un premier temps, les deux auteurs de Façons de recruter (1997) répondent ensemble aux questions sur leur collaboration et les travaux collectifs initiés au Centre d’études de l’emploi sur l’évaluation des produits et des personnes, puis Emmanuelle Marchal répond seule aux questions sur la suite de son travail.

1
vues

0
téléchargements

in Revue des études coopératives Publié en 1984
4
vues

0
téléchargements
Les emplois dans les associations présentent des caractéristiques assez spécifiques, en particulier parce que les formes d'emplois atypiques y sont fréquentes. Les emplois permanents sont à forte majorité féminins, concentrés dans des activités de soins et services sociaux, avec un fréquent cofinancement par plusieurs organismes. Les emplois non permanents sont très nombreux et souvent oubliés : travailleurs indépendants, vacataires occasionnels ou réguliers. Si tous les vacataires ne peuvent être considérés comme des salariés, il y a en revanche souvent pérennisation de l'emploi du vacataire régulier. La gamme des situations des emplois associatifs rend leur qualification difficile. (enquête en Seine et Marne).

in Mesures et démesures du travail Publié en 2012-11
5
vues

0
téléchargements

Suivant