Co-auteur
  • CAHUC Pierre (30)
  • ALLAIS Olivier (11)
  • RAGOT Xavier (7)
  • CHALLE Edouard (5)
  • Voir plus
Type de Document
  • Article (34)
  • Working paper (24)
  • Thèse de doctorat (10)
  • Partie ou chapitre de livre (7)
  • Voir plus
Diverses enquêtes révèlent qu'en France, plus qu'ailleurs, on se méfie de ses concitoyens, des pouvoirs publics et du marché. En comparant les relations entre les performances économiques et les attitudes sociales dans une trentaine de pays, les auteurs montrent comment ce déficit de confiance réduit significativement l'emploi, la croissance, sinon l'aptitude des Français au bonheur.

in NBER International Seminar on Macroeconomics (Conference held June 17-18, 2005) Publié en 2007-05
2
vues

0
téléchargements
OECD countries faced largely divergent employment rates during the last decades. But the whole bulk of the cross-national and cross-temporal heterogeneity relies on specific demographic groups: prime-age women and younger and older individuals. This paper argues that family labor supply interactions and cross-country heterogeneity in family culture are key for explaining these stylized facts. First we provide a simple labor supply model in which heterogeneity in family preferences can account for cross-country variations in both the level and the dynamics of employment rates of demographic groups. Second, we provide evidence based on international individual surveys that family attitudes do differ across countries and are largely shaped by national features. We also document that cross-country differences in family culture cause cross-national differences in family attitudes. Studying the correlation between employment rates and family attitudes, we then show that the stronger preferences for family activities in European countries may explain both their lower female employment rate and the fall in the employment rates of young and older people.

Les essais contenus dans cette thèse utilisent des preuves empiriques pour répondre à deux questions qui sont d'une importance capitale compte tenu de notre compréhension croissante de la relation de préférences sociales et de la croissance économique et le bien-être au niveau des pays : les bases du comportement prosocial et l'impact des politiques visent à l'augmenter. Les niveaux de comportement prosocial ont souvent été pris comme une donnée fixée, or ces essais fournissent la preuve qu'ils sont susceptibles de changer à partir des interventions politiques. Étant donné qu'il y a peu d'interventions spécifiquement axées sur la confiance et la coopération, il peut y avoir une grande portée pour améliorer du bien-être en augmentant la politique axée sur cette question. C’est ce qui est démontré dans ces essais. Chapitre 1 aborde les bases du comportement pro-social en utilisant différents cadres dans les demandes d'une contribution au bien public, et montre que les informations sur la norme sociale est le facteur de motivation le plus puissant. Chapitre 2 fournit des résultats empiriques et théoriques que le comportement pro-social au niveau communautaire (en contribuant aux services publics locaux) dépend de l'efficacité attendue de ce comportement. Le chapitre 3 fournit de nouvelles résultats sur l'impact de la confiance sur le plan individuel, et montre qu'un programme de formation de l'enfance qui a augmenté la confiance (ainsi que amélioré l'attention et réduit la délinquance), a déclenché une chaîne d'événements pour améliorer les résultats à long terme en termes d’éducation, criminalité et performance économique.

Sous la direction de ALGAN Yann, CAZENAVE Thomas Publié en 2016-05
95
vues

0
téléchargements
L'action publique semble aujourd'hui faire face à une équation impossible, entre réduction des moyens et multiplication des mécontentements. Les approches traditionnelles de la réforme sont mises en échec. A cette approche décliniste, L'Etat en mode start-up oppose une autre vision, celle d'une action publique réinventée, plus agile et collaborative, "augmentée" par l'innovation technologique et sociale. Transformation numérique, association des citoyens, remise en cause d'un modèle uniforme de service public au profit d'une approche personnalisée, confiance et responsabilisation de ceux qui ont la charge au quotidien de l'action publique : un nouvel âge de l'action publique se dessine. Il faut pour le porter une nouvelle génération d'acteurs publics. En donnant la parole à certains d'entre eux, cet ouvrage montre que la réforme est possible, qu'elle est bien souvent en cours, et qu'elle est porteuse de réponses aux inquiétudes de notre société. Un ouvrage sous la direction de Yann Algan, doyen de l'Ecole d'affaires publiques de Sciences Po et professeur d'économie, spécialiste de l'économie numérique et collaborative, et Thomas Cazenave, inspecteur des finances, directeur de cabinet adjoint du ministre en charge de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, enseignant à Sciences Po et à l'ENA. Un ouvrage sous la direction de Yann Algan, qui rassemble les contributions de Jack Azoulay, Jean Bassères, Henri Bergeron, Alice Bougnères, Patrick Castel, Aude Costa de Beauregard, Laurent Cros, Elisabeth Grosdhomme Lulin, Marie-Christine Lepetit, Bruno Mettling, Alexandra Roulet, Karim Tadjeddine et Henri Verdier.

0
vues

0
téléchargements
Yann Algan mène des recherches en économie expérimentale et comportementale à Sciences Po où il enseigne principalement la macroéconomie et la politique économique. Il répond ici aux questions de nonfiction.fr dans le cadre d’un dossier consacré aux nouveaux économistes français.

Directeur de la thèse ALGAN Yann Publié en 2016-12
TORRE Ivan
9
vues

0
téléchargements
Cette thèse s’articule en trois essais qui contribuent à la littérature en économie politique des pays en voie de développement. Le premier chapitre étudie l’impact des distorsions dans la representation législative des provinces au sein du Congrès argentin dans la distribution des revenus fédéraux. Le chapitre 1 est coécrit avec Sebastián Galiani (University of Maryland) et Gustavo Torrens (University of Indiana). En utilisant trois types de variations exogènes dans la representation legislative des provinces on montre que des changements dans le nombre de sièges n’a aucun effet sur le montant de révenus fédéraux que chaque province reçoit. Le deuxième chapitre (co-écrit avec S. Galiani et G. Torrens) analyse la dynamique des réformes structurelles dans les pays en voie de développement, en présence d’organisations internationales pourvoyeuses de fonds. Nous développons un modèle dynamique où on montre que ces organisations modifient l’équilibre politique et peuvent induire des pays à sur-reformer et les exposer à un cycle de réformes et contre-réformes. Le troisième chapitre de cette thèse étudie l’impact des nouvelles technologies d’information sur le comportement politique des jeunes en Argentine. J’analyse l’impact d’un programme de distribution d’ordinateurs portables ciblé aux étudiants des écoles secondaires, qui ont voté pour la première fois après une baisse de l’age du droit de vote à 16 ans. Je trouve que l’accès au programme a un effet négatif dans leur taux de participation aux élections; des données complementaires montrent que l’utilisation qu’ils donnent aux ordinateurs est plutôt de divertissement, un fait qui conduit au désintérêt en politique.

Directeur de la thèse ALGAN Yann Publié en 2017-02
FANA Marta
398
vues

0
téléchargements
Cette thèse se compose de trois essais empiriques qui contribuent à la littérature sur la political economy et économie du travail. Le premier chapitre analyse comment les effets du changement dans le degré de fédéralisme fiscal sur la composition de la dépense publique au niveau municipal dépend de la qualité des institutions ex-. Le deuxième chapitre se concentre sur la définition de la classe moyenne à l'aide de l'approche fondée sur les actifs et étudie comment, selon cette définition, les composantes du revenu et de la richesse se répartissent à travers les classes au fil du temps. Le troisième chapitre étudie plutôt comment la flexibilisation du marché du travail affecte le bien-être des travailleurs à l'entrée et au début de leur carrière. Les trois essais sont basés sur l'Italie pour faire la lumière sur trois sujets largement discutés tant au niveau académique que politique.

126
vues

126
téléchargements
Dans le premier chapitre je montre que lorsque les minorités travaillent avec des managers plus biaisés contre leur type, leurs performances sont nettement moins bonnes, et ce sur une série d'indicateurs de performance. En revanche ils sont plus productifs quand ils travail avec des managers non-biaisés. C’est un fait empirique qui révèle une prophétie auto-réalisatrice selon laquelle les managers biaisés rendent les minorités moins productives et cela génère une discrimination statistique dans la politique d'embauche de l'entreprise. Le deuxième chapitre j’explore comment changer la valeur d'un poste vacant en offrant des services de recrutement gratuits aux entreprises a une incidence sur son offre d’emploi. En offrant des services gratuits de recrutement cela augmente fortement le nombre d’offres d'emploi postées sur Pôle emploi et génère une augmentation de création d’emploi en CDI. Ceci suggère que les politiques actives du marché du travail visant le processus de recrutement des entreprises peuvent avoir une valeur ajoutée substantielle sur le marché du travail. Dans le dernier chapitre, il est monté que les attentats de Charlie Hebdo ont provoqué une nette réduction aux efforts de recherche d'emploi des minorités par rapport à ceux issus de la majorité. Les employeurs réduisent également leurs efforts de recherche pour les minorités, mais seulement pour les CDI. Cette baisse est partiellement compensée par une augmentation des démarches des conseillers Pôle emploi après le choc, mais seulement dans les régions où la discrimination latente, mesurée grâce à la part des votes locaux pour le Front national, est relativement faible.

1
vues

1
téléchargements
This paper shows that cross country differences in the generosity and the quality of the welfare state are associated with differences in the trustworthiness of their citizens. We show that generous, transparent and efficient welfare states in Scandinavian countries are based on the civicness of their citizens. In contrast, the generosity but low transparency of the Continental European welfare states survive thanks to the support of a large share of uncivic individuals who consider that it can be justifiable to misbehave with taxes and social benefits. We also explain why countries with an intermediate degree of trustworthiness of their citizens and of transparency of the government, like Anglo-Saxon countries, have small welfare states. Overall, this paper provides a rationale for the observed persistence of both efficient and inefficient welfare states, as a function of the civicness of the citizens.

in Oxford Review of Economic Policy Publié en 2006
1
vues

0
téléchargements
This paper shows that the stringency of employment protection in Mediterranean countries can be partly explained by cultural values embedded in religion. Both the security provided by this legislation and its redistributive effects in favour of the male breadwinner insiders fit into the framework of Mediterranean religions. First, international individual surveys allow us to document that Catholics and Muslims are more likely to agree with traditional gender division of work than Protestants and the non-religious. Second, we develop a political economy model predicting that employment protection should be more stringent in countries where there is a larger share of insiders supportive of traditional family values. We then show that this prediction is supported by empirical evidence on OECD countries over the period 1970–99.

Suivant