Type
Article
Titre
Vote municipal et vote législatif : évolution de 1965 à 1971 dans les villes de plus de 30 000 habitants
Dans
Revue française de science politique
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Volume
22
Numéro
2
Pages
238 - 268 p.
ISSN
00352950
Mots clés
Vote municipal et vote législatif, résistance des centres aux élections municipales, bipolarisation
Résumé
FR
Vote municipal et vote législatif. Evolution de 1965 à 1971 dans les villes de plus de 30 000 habitants, par Elisabeth Dupoirier et Gérard Grunberg La résistance des centres aux élections municipales semble aller à contre-courant de la tendance à la bipolarisation des forces politiques qui s'affirme depuis 1962 aux élections législatives. Une comparaison attentive des configurations que dessinent les électorats à ces deux types d'élections dans les villes de plus de 30 000 habitants depuis 1965 permet de préciser les décalages existants. La bipolarisation se réalise, quoi qu’avec retard et de manière moins générale, aux élections municipales. Même lorsque le rapport des forces s'inverse à l'occasion de ces dernières, phénomène au total assez minoritaire, des éléments communs aux configurations municipales et législatives donnent à la structure générale des forces politiques une unité réelle. La transformation du rapport des forces aux élections législatives doit avoir des conséquences aux élections municipales. Inversement, sans apparition d'un centre législatif, les tentatives du centrisme municipal sont vouées à l'échec.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT