Type
Article
Titre
Comprendre la diversité des modes d’organisation quotidienne après 50 ans
Dans
Retraite et société
Éditeur
FR : Caisse nationale d'assurance vieillesse
Numéro
53
Pages
67 - 87 p.
ISSN
11674687
Mots clés
Enquête, Handicap, Dépendance, Personnes âgées, Modes d'organisation quotidienne, Analyse des correspondances multiples
Résumé
FR
À partir de l’enquête « Handicaps-Incapacités-Dépendance », cet article interroge la pertinence de deux catégories constituées comme distinctes par les politiques sociales : celle de personne handicapée et celle de personne âgée dépendante. Il montre qu’à ces deux catégories correspondent effectivement des types d’aidants différents : prise en charge exclusivement familiale d’un côté, au moins partiellement professionnelle de l’autre. Toutefois ces deux catégories ne suffisent pas à épuiser la diversité des situations de vie à domicile après 50 ans. L’observation des transitions caractéristiques de « l’âge de la vieillesse » dans le champ du droit et des politiques publiques, dans celui des configurations familiales et dans celui des capacités physiques, témoigne d’un allongement du temps marquant l’entrée dans la « vieillesse ». Cet allongement fragilise l’hypothèse d’une homogénéisation des situations de vie, dont la catégorie de « personnes âgées dépendantes » rendrait compte. L’étude montre au contraire qu’à âge donné, les situations de vie rencontrées par les personnes vieillissantes demeurent très diverses. Les personnes handicapées et les personnes âgées dépendantes, statistiquement minoritaires au sein de l’échantillon, sont à certains égards plus proches entre elles, en ce qu’elles ont recours à une aide humaine, que des personnes, majoritaires dans l’échantillon, qui parviennent, grâce à des routines ou à des aides techniques, à se passer d’une telle prise en charge. [Résumé éditeur]

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT