Type
Rapport
Titre
La renaissance électorale de l’électorat frontiste
Éditeur
Paris : CEVIPOF
Mots clés
Front national, Electorat
Résumé
FR
Le Front national n’a cessé, depuis le milieu des années 1980, de renforcer son emprise électorale jusqu’au climax de l’élection présidentielle de 2002. Le déclin engagé à partir de l’élection présidentielle de 2007 fut d’autant plus surprenant. Les élections régionales puis cantonales de 2010 et 2011, à leur tour, ont montré la capacité du Front national à revenir dans le jeu électoral. Quid de 2012 ? Assiste-t-on à une renaissance de l’électorat frontiste ? Les six vagues d’intentions de vote de Présidoscopie nous dévoilent que Marine Le Pen reste en position d’outsider.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT