Type
Article
Titre
Le mood, un nouvel instrument au service de l'analyse dynamique des opinions : Application aux évolutions de la xénophobie en France (1999-2009).
Dans
Revue française de science politique
Auteur(s)
STIMSON James A. - Department of Political Science (North Carolina) (Auteur)
TIBERJ Vincent - Centre d'études européennes et de politique comparée (Auteur)
THIÉBAUT Cyrille - Centre de recherches politiques de la Sorbonne (Auteur)
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Volume
60
Numéro
5
Pages
901 - 926 p.
ISSN
00352950
DOI
10.3917/rfsp.605.0901
Mots clés
évolutions de l’opinion publique , public policy mood, couleur politique du gouvernement
Résumé
FR | EN
Le présent article répond à deux objectifs. Premièrement il s’agit d’exposer une méthode statistique permettant un suivi dans le temps des évolutions de l’opinion publique là où trop souvent les chercheurs sont confrontés à des données incomplètes et des ruptures de séries. Cette méthode est celle du public policy mood inventée aux États-Unis par James Stimson. Deuxièmement, à partir de cette méthode, nous avons alors construit un indice longitudinal de tolérance aux immigrés sur la base du baromètre de la CNCDH et avons proposé d’en analyser les évolutions. L’opinion a considérablement évolué vers plus de tolérance entre 1990 et 2009 et ces évolutions ne peuvent pas seulement être expliquées par le renouvellement générationnel. Les préjugés xénophobes obéissent à la théorie thermostatique de l’opinion et évoluent désormais selon la couleur politique du gouvernement.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT