Type
Part or chapter of a book
Title
Les Roms ne sont pas encore prêts à se représenter eux-mêmes ! Asymétries et tensions entre groupes Roms et associations « gadjé » à Milan
In
Du civil au politique. Ethnographies du vivre-ensemble
Author(s)
BOSCHETTI Laura - Politiques publiques, ACtion politique, TErritoires (PACTE) (Author)
VITALE Tommaso - Centre d'études européennes et de politique comparée (Author)
Editor
Bruxelles : Peter Lang
Pages
403 - 429 p.
ISBN
Gayet-Viaud
Keywords
Association, Civil Society, Minorities, Roma, Participation, Discrimination
Abstract
FR
En résumé, les organisations de gadjé se trouvent donc confrontées à la question de la représentation romnì à partir d’un style de groupe qui les rend évasives, méfiantes, infantilisantes, hermétiques, parfois manichéennes. Cela n’entache en rien la qualité de la consultation administrative et du soutien juridique qu’elles offrent afin de favoriser l’accès des Roms à des opportunités scolaires et à des droits civiques. Il en va de même pour l’aide matérielle ou l’assistance individuelle dans la relation duelle entre travailleur social et bénéficiaire. C’est dans la relation politique entre l’organisation et la communauté et à travers des activités de nomination, de dénonciation et de revendication qu’émerge le style de groupe auquel nous avons fait référence précédemment. Avoir mis sous observation les tensions créées par la représentation nous a permis d’observer un registre expressif de ces organisations, dont la puissance en termes webériens ne se joue pas dans le registre de l’aide individuelle, mais dans celui de la thématisation de la capacité d’action politique des groupes tsiganes.

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT