Type
Article
Titre
1991. Les 20 ans du MERCOSUR Au-delà du clivage droite/gauche, un bilan décevant
Dans
Etudes du CERI
Éditeur
FR : Centre de recherches internationales
Numéro
179-180
Pages
48 - 52 p.
ISSN
12978450
Résumé
FR
Lors de son premier voyage à l’étranger en tant que président élu (mais pas encore en fonction), le président brésilien Lula déclare à Buenos Aires le 2 décembre 2002 que le Marché commun du Sud (MERCOSUR) doit à la fois s’approfondir et s’élargir, afin de se rapprocher du modèle européen d’intégration. Il évoque alors un certain nombre d’objectifs, parmi lesquels la libre circulation des citoyens, une monnaie unique, des politiques communes et des institutions solides. Après le marasme provoqué par la crise argentine de 2001, les années 2002-2004 voient effectivement le processus d’intégration relancé, mais les avancées demeurent modestes au regard des ambitions affichées par la gauche, qui accède au pouvoir dans trois des quatre pays membres (Argentine, Brésil, Uruguay). En 20 ans d’existence, le MERCOSUR a connu de nombreux épisodes similaires. Son histoire est scandée par des phases de progrès interrompues par des conjonctures critiques de changements politiques ou de crises économiques, et suivies de relances qui suscitent une montée des attentes rapidement déçues. Le MERCOSUR a connu quatre séquences de cinq ans (...).

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT