Type
Partie ou chapitre de livre
Titre
Évolution et structures des préjugés : Le regard des chercheurs - Chapitre II.V. Les préjugés anti-Roms
Dans
La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie. Année 2019
Éditeur
Paris : La Documentation française
Pages
91 - 111 p.
Mots clés
racisme, stéréotypes, anti-tsiganisme, préjugés, tolérance, romaphobie, discrimination
Résumé
FR
1ères lignes : 2019 a été une année difficile pour les Roms en France. Certains des préjugés les plus vieux et infondés ont recommencé à circuler et à alimenter des formes d’action très violentes. En Seine-Saint-Denis, en mars, suite à des messages circulant au sujet d’enlèvements présumés d’enfants par des Roms conduisant une camionnette blanche, des actes extrêmement graves (agressions et attaques) se sont intensifiés. Les motifs évoqués dans les rumeurs renvoient à des « rapts d’enfants » et des « trafics d’organes ». Bobigny, Clichy-sous-Bois, Montreuil, Bondy, Colombes, Montfermeil, St Ouen, Champs-sur-Marne, Aulnay et Sevran... Plus de trente-sept attaques sur deux semaines ont été recensées. Les attaques ont été provoquées par une rumeur raciste relayée par des millions de messages dans les réseaux sociaux. Le prétendu enlèvement d’enfants par des « Tsiganes » est un sujet bien présent dans l’imaginaire général. Des « simples » processus de catégorisation raciste qui ont activé un schéma stéréotypé. Face à la gravité de ces évènements, la réaction des associations des Roms a été forte, mais sans suffisamment d’alliés pour contrecarrer la haine raciste.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT