Type
Article
Titre
Sociologie de l’État en recomposition
Dans
Revue française de sociologie
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Volume
52
Numéro
3
Pages
453 - 480 p.
ISSN
00352969
Mots clés
Sociologie de l'État, État, Politique publique
Résumé
FR
Dans cet article introductif, King et Le Galès rappellent tout d'abord les enjeux de la sociologie de l'Etat, champ de recherche en recomposition, tout comme l'Etat qu'elle vise à étudier. Ils mentionnent, d'une part, l'importance de l'Etat dans la structuration, la régulation des conflits, les inégalités, le pilotage des sociétés européennes et, d'autre part, les arguments mis en avant dans la littérature qui justifient l'intérêt pour la recomposition de l'état, notamment les processus d'européanisation et de mondialisation. Les auteurs évoquent ensuite brièvement des exemples de chantiers de recherche empiriques contemporains sur l'Etat en soulignant les difficultés de conceptualisation. Ils présentent ensuite une partie des travaux récents de sociologie de l'Etat à partir de deux controverses : la première a pour objet les questions de définition et les variables à prendre en compte pour analyser l'Etat, ce qui recoupe le débat sur la distinction entre Etat fort et Etat faible et la contestation des modèles traditionnels centrés sur l'Europe. La seconde controverse poursuit cette question des variables. Les auteurs, en s'appuyant notamment sur les travaux de Michael Mann, développent l'idée selon laquelle l'analyse des politiques publiques est centrale pour comprendre les recompositions de l'Etat contemporain. La présentation des articles réunis dans ce numéro, organisée autour de ces deux controverses, complète cette introduction. [Résumé éditeur]

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT