Type
Article
Titre
Europe between integration and globalization. Social differences and national frame in the analysis of focus groups conducted in France, Francophone Belgium and the United Kingdom
Dans
Politique européenne
Auteur(s)
DUCHESNE Sophie - Centre d'études européennes de Sciences Po (CEE) (Auteur)
HAEGEL Florence - Centre d'études européennes et de politique comparée (Auteur)
FRAZER Elizabeth - Department of Politics and International Relations (Auteur)
VAN INGELGOM Virginie - Centre d'études européennes et de politique comparée (Auteur)
GARCIA Guillaume - Centre de données socio-politiques de Sciences Po (Auteur)
FROGNIER André-Paul - Centre de science politique et de politique comparée (CEPOL) (Auteur)
Éditeur
FR : Éditions L'Harmattan
Volume
1
Numéro
30
Pages
67 - 106 p.
ISSN
16236297
Mots clés
European studies, European citizens, European integration, European identity
Résumé
FR | EN
Le tournant qualitatif qu’ont connu les études européennes à la fin des années 1990 devait permettre d’approfondir la nature des relations que les citoyens de l’Europe entretiennent avec leur Union, et notamment de mieux prendre en compte les dimensions émotionnelle et identitaire. L’enquête comparative par entretiens collectifs dont nous rendons compte dans cet article met au contraire en évidence la forte indifférence à l’égard de l’intégration européenne qui caractérise les groupes populaires et ce, dans les trois pays de l’enquête. Cette indifférence s’explique notamment par le fait que les cadres nationaux de compréhension du processus d’intégration tendent à le noyer dans la globalisation. Le « dissensus contraignant » redouté par les spécialistes des études européennes ne concerne que les groupes les plus éduqués et surtout les plus politisés. Le miroir grossissant de cette approche très qualitative ne permet donc pas de mieux observer l’émergence d’une identité européenne, au contraire. Il conduit à souligner la diversité des processus d’appropriation ou de réaction à l’intégration et l’absence d’autonomie du niveau européen par rapport aux niveaux national et mondial dans les représentations des citoyens.

Contenu
Introduction The Research Project Social Differences Revisited Euroindifference rather than euroscepticism among working class groups Europolarization as a consequence of political sophistication Game over How national frames still matter Belgian incorporation in, British exteriority to, and French projection into the European political system Towards globalized European stories Globalized economy overshadows the European Union Conclusion
CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT