Type
Article
Titre
Ce que Sciences Po fait aux lycéens et à leurs parents : entre méritocratie et perception d’inégalités. Enquête dans quatre lycées de la Seine-Saint-Denis
Dans
Actes de la recherche en sciences sociales
Auteur(s)
OBERTI Marco - Observatoire sociologique du changement (Auteur)
SANSELME Franck - Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CNRS/UVSQ) (Auteur)
VOISIN Agathe - Observatoire sociologique du changement (Auteur)
Éditeur
FR : Éditions de la Maison des sciences de l'homme
Numéro
180
Pages
102 - 124 p.
ISSN
03355322
DOI
10.3917/arss.180.0101
Mots clés
valorisation du travail, lycéens , objectifs affichés, entre ouverture culturelle et socialisation
Résumé
FR | EN
Plusieurs Grandes écoles développent des programmes dans les lycées défavorisés afin de diversifier leur recrutement et, plus largement, d’inciter une partie des élèves à revoir leurs ambitions scolaires à la hausse. Les effets de tels programmes ne peuvent se réduire à leur seule efficacité en termes de « discrimination positive ». En effet, la présence et les actions d’une Grande école dans des environnements scolaires et urbains stigmatisés agissent sur le rapport à l’école des parents et des élèves, en contribuant à redéfinir leur perception de la méritocratie, des inégalités et des discriminations. À travers l’étude des programmes Sciences Po dans quatre lycées de la Seine-Saint-Denis, cet article se propose d’éclairer les mécanismes de réception d’une offre scolaire inédite, ainsi que les tensions qui naissent d’une montée des aspirations scolaires et sociales couplée à une perception plus aiguë des inégalités.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT