Type
Article
Title
L’indépendantisme dans la démocratie taiwanaise
In
Critique internationale
Editor
FR : Presses de Sciences Po
Volume
7
Number
7
Pages
38 - 46 p.
ISSN
12907839
Abstract
FR
Au pouvoir depuis douze ans à Taiwan, Lee Teng-hui ne pouvait solliciter un nouveau mandat. Mais, en portant à la présidence de la République le candidat du Parti démocrate progressiste (DPP), Chen Shuibian, le scrutin du 18 mars 2000 a mis fin à un demi-siècle de domination du Guomindang sur l’île. La défaite historique de ce dernier est double : défaite devant le candidat DPP, qui a recueilli 39 % des suffrages dans une élection à un seul tour ; mais aussi défaite du parti face à son opposition intérieure, puisqu’un candidat dissident, Soong Chu-yu, a largement devancé, avec 37 % des voix, le candidat officiel, Lien Chan, vice-président sortant, qui n’a guère dépassé 23 % – le taux de participation ayant atteint 82 %. La fin du monopole que détenait le Guomindang au niveau des institutions nationales parachève la montée progressive du principal parti d’opposition depuis 1986, puisque d’ores et déjà 57 % des habitants de l’île se trouvent sous administration locale DPP (...).

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT