Type
Working paper
Titre
Cambodge : la variable chinoise
Éditeur
Fonds d'analyse des sociétés politiques
Collection
Les Rapports du FASOPO
Résumé
FR
Sur le plan stratégique, la fin de la guerre froide n’a pas fondamentalement modifié l’intérêt que représente le Cambodge pour la Chine mais l’enjeu se décline différemment et surtout il est aussi économique. Il s’agit tout à la fois, pour Pékin, de limiter l’influence américaine dans la région - donc de s’appuyer sur l’ASEAN1 avec laquelle, en outre, ses échanges ne cessent d’augmenter2 - mais aussi de la diviser pour qu’elle ne puisse s’opposer à la Chine ou la concurrencer. La Chine joue donc la carte ASEAN dans ses rapports avec les Etats-Unis tout en privilégiant ses relations bilatérales avec chacun de ses Etats membres (...).
CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT