Type
Article
Titre
Nationalisme et multiculturalisme
Dans
Critique internationale
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Numéro
23
Pages
113 - 124 p.
ISSN
12907839
Résumé
FR | EN
Pour évaluer les arguments stratégiquement avancés par certains acteurs en vue de concilier nationalisme et multiculturalisme, cet article examine successivement les deux possibilités suivantes : prendre pour point de départ l’opposition entre nationalisme civique et nationalisme ethnique et trancher en faveur de la variété civique/politique, que sont censés incarner les modèles américain et français de citoyenneté avec leurs méthodes de gestion de l’hétérogénéité culturelle pourtant très différentes ; ou procéder au démontage de la notion de « multiculturalisme » en montrant qu’en réalité les revendications politiques généralement avancées sous cette appellation soit visent à promouvoir l’intégration des minorités ethno-culturelles au sein des institutions nationales du pays englobant, soit s’interprètent comme des revendications concurrentes, nationalistes. Il en conclut que, aussi longtemps que l’identité nationale est la seule à pouvoir fournir un sentiment d’appartenance commune sur laquelle repose en définitive le projet antidiscriminatoire comme, plus généralement, la promotion de la justice sociale, le partisans du "multiculturalisme" feraient sans doute mieux de s’abstenir de dénoncer le caractère uniformisateur et oppresseur du nationalisme, ne serait-ce que pour des raisons stratégiques.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT