Type
Working paper
Titre
Ukraine : la révolution de EuroMaïdan accule le régime Ianoukovitch
Éditeur
Centre de recherches internationales
Résumé
FR
Le 27 janvier 2014, le Premier ministre Mykola Azarov a présenté sa démission, et l’assemblée parlementaire, la Rada, a entériné la chute du gouvernement. Les chefs de l’opposition ont refusé de participer à un gouvernement sous la présidence de Viktor Ianoukovitch, dont ils exigent purement et simplement qu’il quitte le pouvoir. Le 29 janvier, le chef de l’Etat s’est fait hospitaliser, puis a brusquement quitté l’hôpital pour se précipiter à une réunion de sa formation, le Parti des régions, et menacer ses camarades de toutes sortes de brutalités s’ils cèdent aux demandes des manifestants. Le président ukrainien a touché le fond et perdu le soutien de son camp. Il a été dans le déni de la réalité pendant des mois et n’est plus à même de comprendre la nature des événements et la force du sentiment populaire à son encontre. Le recours à la force armée a entraîné la chute de Viktor Ianoukovitch, en rendant impossible toute négociation avec lui mais le risque d’une escalade de la violence est bien réel tant que celui-ci s’accroche au pouvoir et peut donner des ordres à l’armée (...).

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT