Co-auteur
  • MAYER Nonna (47)
  • TIBERJ Vincent (36)
  • VITALE Tommaso (29)
  • SIMON Michel (7)
  • Voir plus
Type de Document
  • Partie ou chapitre de livre (47)
  • Article (28)
  • Livre (4)
  • Communication non publiée (3)
  • Voir plus
in La lutte contre le racisme et la xénophobie Publié en 2007
5
vues

0
téléchargements
Les réponses aux questions d’un sondage dépendent du moment où elles sont posées. L’enquête commandée par la CNCDH sur le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie, intervient au terme d’une année où les thèmes de l’immigration et de l’intégration ont été très présents. [Premières lignes]

in La lutte contre le racisme et la xénophobie : rapport d‘activité 2005 Publié en 2006
7
vues

0
téléchargements
La mort de deux adolescents à Clichy-sous-Bois, le 27 octobre, électrocutés dans un transformateur EDF alors qu’ils se croyaient pourchassés par la police, a été le point de départ de trois semaines d’émeutes dans les banlieues sensibles : plus de 9000 véhicules incendiés, 4770 interpellations, 250 millions d’euros de dégâts, 274 communes touchées (Le Monde, 2 décembre 2005). Ces incidents ont relancé le débat sur l’intégration des jeunes issus de l’immigration et durci les opinions à leur égard et plus généralement, à l’égard des étrangers et des immigrés, comme le montre le sondage annuel sur le racisme et la xénophobie réalisé pour la CNCDH, par CSA, du 17 au 22 novembre 2005, soit juste après la fin des violences urbaines (tableau 1) 3. Cet article tente de prendre la mesure de ces évolutions et de les remettre en perspective. [Premières lignes]

in Revue française de science politique Publié en 1975-10
7
vues

7
téléchargements
L'analyse des comportements électoraux repose habituellement, d'une part, sur les données de la géographie électorale et, d'autre part, sur celles fournies par les sondages d'opinion. On se propose ici de combiner les deux séries de données en couplant les données de sondages et des données contextuelles ; ici représentées par la force électorale départementale des différentes tendances politiques. On montre que le vote de tous les groupes socio-professionnels dépend de la coloration politique du département.

in La confiance dans tous ses états Publié en 2011-07
6
vues

0
téléchargements

in Revue française de science politique Publié en 1966-02
RANGER Jean
CHARLOT Jean
LANCELOT Alain
0
vues

0
téléchargements
Texte d'un débat enregistré trois jours après le second tour par Jean Charlot, Alain Lancelot, Guy Michelat et Jean Ranger.

in Revue française de sociologie Publié en 1990-07
1
vues

1
téléchargements
En 1986, 81 % des Français se disent catholiques. Que signifie cette déclaration ? Peut-on dire qu'ils le sont tous au même degré, c'est-à-dire adhèrent-ils également au système organisé de représentations, d'attitudes, de croyances et de pratiques que constitue le catholicisme ? N'y a-t-il pas plusieurs façons d'être catholique ou, en d'autres termes, n'existe-t-il pas différentes dimensions de la religiosité qui seraient indépendantes les unes des autres ? C'est pour répondre à ces questions que, par les techniques de l'analyse hiérarchique, cinq échelles (pratiques, croyances, attitude à l'égard de l'institution, activités religieuses et acceptation de l'hétérodoxie) ont été construites, qui isolent et mesurent chacune de ces dimensions. Chacune d'elles est fortement liée à toutes les autres; c'est-à-dire que la position sur l'une d'elles permet, avec une forte probabilité, de prévoir la position sur chacune des autres. Au-delà de la spécificité de chacune, elles constituent des mesures du niveau d'intégration au catholicisme.

in Revue française de science politique Publié en 1995-04
POTEL Julien
0
vues

0
téléchargements
Pouvoir et démocratie dans une congrégation religieuse féminine. Guy Michelat, Julien Potel. Dans une congrégation religieuse féminine où le principe « autorité-obéissance » est fondamental, quelle est la part de la « démocratie » ? Les élections au Chapitre, assemblée collégiale représentative de toutes les sœurs de la Province, se font en trois étapes : nomination, acceptation de candidature, élection proprement dite. À chacune de ces étapes on relève l'importance des mêmes facteurs : origines sociales, niveau de diplômes, responsabilités exercées. Le résultat est que plus on monte dans la hiérarchie, plus la composition sociale tend à s'écarter de celle de la base. Si le système d'autorité traditionnel de l'Église se maintient malgré d'importants changements intervenus après le concile Vatican II, la participation des sœurs à la vie de la Congrégation est réelle, mais, de même que dans d'autres organisations ou dans l'ensemble de la société, le processus de sélection sociale des élites, fondé sur la compétence que les autres (et soi-même) attribuent aux origines sociales et au capital scolaire, se renforce progressivement à l'intérieur même de la Congrégation.

in La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie. Année 2015 Publié en 2016-05
9
vues

9
téléchargements

in La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie. Année 2016 Publié en 2016-05
11
vues

0
téléchargements

Suivant