Type
Article
Titre
La persistance de l'effet patrimoine lors des élections présidentielles françaises
Dans
Revue française de science politique
Auteur(s)
FOUCAULT Martial - Centre de Recherches Politiques de Sciences Po (Auteur)
NADEAU Richard - (Auteur)
LEWIS-BECK Michael S. - Department of Political Science (Auteur)
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Volume
61
Numéro
4
Pages
659 - 680 p.
ISSN
00352950
DOI
http://dx.doi.org/10.3917/rfsp.614.0659
Mots clés
comportement électoral en France, La mesure du patrimoine , effet patrimoine, vote à droite en France
Résumé
FR | EN
Dans un ouvrage novateur, France de gauche, vote à droite (1981), Jacques Capdevielle et al. ont mis à jour il y a une trentaine d’années l’existence d’un « effet patrimoine » expliquant de façon significative le comportement électoral en France. Malgré la portée de ce résultat, l’étude de cette question a reçu moins d’attention par la suite. La mesure du patrimoine a occupé de moins en moins de place dans les enquêtes électorales françaises, notamment au moment des élections présidentielles de 2007. Nous démontrons dans ce texte que l’effet patrimoine est toujours aussi pertinent aujourd’hui pour expliquer le comportement électoral en France. En proposant un modèle général inspiré des travaux sur l’aversion au risque, nous montrons comment le patrimoine risqué se révèle être un puissant prédicteur du vote à droite en France sur la période 1988-2007. Ce constat montre l’intérêt de renouer avec un concept novateur de la science politique française.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT