Type
Article de presse ou magazine
Titre
Les bombardements nucléaires d’Hiroshima et Nagasaki et la capitulation japonaise : le débat continue
Dans
The Conversation
Éditeur
FR
Mots clés
Hiroshima, Nagasaki, Bombardements nucléaires
Résumé
FR
Il y a 75 ans, les bombardements nucléaires sur Hiroshima et Nagasaki ont provoqué au moins 200 000 morts, selon les estimations les plus récentes. Une majorité (certes déclinante) de l’opinion américaine les approuvait encore en 2015. Barack Obama fut le premier président des États-Unis en exercice à se rendre à Hiroshima, en mai 2016. Il n’a pas présenté d’excuses, ce qui aurait embarrassé le Japon, lequel a du mal à faire face à son passé militariste et impérialiste, et aux atrocités commises. À cette occasion, les médias officiels chinois ont dénoncé la posture victimaire du Japon, lequel serait responsable de ce qu’il a subi en 1945. Le débat, on le voit, est encore vif, trois quarts de siècle après les faits. (...)

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT