Type
Article
Titre
ONG et enjeux minoritaires en Bulgarie : Au-delà de ‘l’importation/exportation’ des modèles internationaux
Dans
Critique internationale
Auteur(s)
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Numéro
40
Pages
27 - 50 p.
ISSN
12907839
DOI
10.3917/crii.040.0027
Mots clés
la question turque, la question rom, minorités, Bulgarie
Résumé
FR
Depuis la chute du communisme, une abondante littérature a été consacrée aux transferts, à l’Est, de normes, règles et standards internationaux en matière de politiques publiques. Plutôt que d’envisager ces processus à travers l’étude de logiques d’exportation (tour à tour vues comme vertueuses ou asymétriques) ou d’importation (supposées passives ou zélées), le présent article interroge les mécanismes concrets à travers lesquels des « problèmes sociaux », des politiques sont formulés et remodelés à mesure qu'une variété d'acteurs locaux, régionaux et transnationaux s'en saisissent. À partir d’une recherche sur le rôle des ONG dans la construction des enjeux minoritaires en Bulgarie, il met en exergue les façonnages pluraux des catégories et priorités internationales par des responsables bulgares ayant appris à jouer des répertoires de l'international pour se positionner sur un marché interne compétitif. L’analyse souligne également le caractère fragile, poreux, des lignes de démarcation entre ce qui est présenté comme relevant de l'exportation ou de l'importation en raison de la multipositionnalité d'agents à la fois « locaux » et insérés dans des réseaux transnationaux, voire impliqués dans la formulation des recommandations d’institutions dites « exportatrices ». Au couple « exportation/importation », il pourrait dès lors être heuristique de substituer la notion de circulations des thématiques et des dispositifs, tout en interrogeant leur inscription dans des histoires locales (...).

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT