Type
Newspaper article
Title
« Spitzenkandidat »: le difficile choix du prochain président de la Commission européenne (Interview)
In
Le Figaro
Editor
FR
ISSN
01825852
Abstract
FR
Premiers paragraphe : La procédure du « Spitzenkandida t», récente, consiste à faire du vainqueur des élections de mai prochain le président de la Commission européenne. Un mode de désignation très critiqué par les chefs d’États et de gouvernements européens. Le 26 mai prochain, les électeurs français voteront pour élire des eurodéputés, mais aussi, indirectement, le futur président de la Commission européenne. Ce mode de désignation consiste à imposer la tête de liste de la formation, arrivée en première position aux élections européennes, comme chef de l’exécutif européen. Un poste aujourd’hui assuré par le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker. L’idée initiale était de personnaliser la campagne européenne pour mobiliser les électeurs et de renforcer la légitimité démocratique de la Commission européenne. Vous n’en avez pas entendu parler? Peu étonnant, car la procédure du Spitzenkandidat - terme allemand qui signifie «candidat tête de liste» - n’existe que depuis le dernier scrutin de 2014 et fait l’objet de tensions entre le Parlement et les chefs d’États européens.

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT