Type
Thèse de doctorat
Titre
Essays on economic geography, migration and transport infrastructure
Auteur(s)
CUCU Florin - Département d'économie (Auteur)
MAYER Thierry - Département d'économie (Directeur de thèse ou mémoire)
Établissement de soutenance
Paris : Sciences Po - Institut d'études politiques de Paris
Pages
245 p.
Notes
Programme doctoral en Sciences économiques
Mots clés
Transport infrastructure, migration, persistence, refugees, Infrastructure routière, migration, persistance, réfugiés
Résumé
EN | FR
Cette thèse étudie les déterminants de la variation spatiale et de la persistance de l'activité économique. Le premier chapitre évalue l'impact du Système d’Autoroutes Inter-États sur la composition des zones métropolitaines aux États-Unis. Les estimations indiquent que chaque autoroute a entraîné une augmentation de 0,6 point de pourcentage de la part des résidents hautement qualifiés d’une ville. En utilisant un modèle spatial quantitatif, le chapitre mesure également les effets sur le bien-être associés à une suppression hypothétique des autoroutes. Les effets sont significatifs pour toutes les catégories de travailleurs. Les pertes sont néanmoins plus importantes pour les travailleurs qualifiés, vu qu’ils sont plus mobiles et paient les coûts de migration plus souvent.Le deuxième chapitre montre une forte persistance du développement en Angleterre et au Pays de Galles au cours des 800 dernières années. En utilisant des données sur l'établissement des marchés médiévaux, l'étude met en évidence une forte corrélation entre l'activité commerciale et la productivité agricole au Moyen Âge. Les régions avec des marchés prospères sont mieux développées aujourd’hui. Les résultats suggèrent que la dépendance au sentier en est l'explication la plus probable. Le troisième chapitre étudie la relation entre les politiques d'asile et les tensions internationales. L'hypothèse est que les pays de l'Union européenne acceptent davantage de réfugiés provenant d'États perçus comme des rivaux. Des données sur les demandes d'asile de 1999 à 2017 le confirment. Cela pourrait expliquer une corrélation négative entre les politiques d’asile et les importations de l'UE.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT