Type
Report part
Title
Contre le Roi : l’islamisme comme répertoire d’opposition au régime
In
Observatoire international du fait religieux (bulletin n°17 - mars 2018)
Author(s)
FADIL Mohamed - Université Mohamed Ben Abdellah – Fès (Author)
Centre de recherches internationales (Editor)
Editor
Paris : Centre de recherches internationales
Keywords
Maroc, islamisme, vie politique, régime politique, salafisme, opposition politique
Abstract
FR
Outre la tendance intégrationniste incarnée par le Parti de la justice et du développement (PJD) qui accepte, soutenu par son groupe religieux le Mouvement de l’Unicité et de la Réforme (MUR), d’être une force politique gouvernementale [voir le dernier texte de ce dossier], il existe un autre islamisme opposant. Si ce dernier accepte de contester le régime dans les limites conventionnelles fixées par celui-ci, notamment sans recourir à la violence armée, c’est là sa seule concession au système en place. En effet, aux yeux de la mouvance islamiste dont il est désormais question, le régime politique marocain, même avec sa dimension religieuse, n’est aucunement en mesure de traduire la théorie de l’Etat islamique tel qu’elle s’énonce dans la littérature classique portant sur l’islam politique. Cette tendance est principalement incarnée par Justice et Bienfaisance [Al-adlwal-Ihssane], fondé par Abdessalam Yacine (1928-2012). Le mouvement est un acteur majeur dans toutes les manifestations contestataires qui se tiennent aujourd’hui au Maroc, et s’oppose principalement à la position d’acceptation et de collaboration avec le régime incarnée par le PJD...

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT