Type
Article
Titre
Justice distributive : La hiérarchie des principes selon les Européens
Numéro
98
Pages
213 - 244 p.
ISSN
12659576
DOI
10.3917/reof.098.0213
Mots clés
Justice sociale, Opinions
Résumé
FR | EN
De nombreuses études sur la justice distributive montrent que les individus jugent que des biens sont répartis de manière juste ou injuste principalement à partir de trois critères: la garantie des besoins de base pour tous, la reconnaissance des mérites de chacun et la réduction des inégalités (notamment de revenus). Un des problèmes importants qui en résulte consiste à savoir si ces critères sont incompatibles ou si, au contraire, ils sont complémentaires et peuvent être combinés. Or, de cela, la théorie ne peut décider seule; il est au contraire nécessaire de s’enquérir ce qu’en pensent les citoyens eux-mêmes. De ce point de vue, l’Enquête européenne sur les valeurs, effectuée en 1999, fait clairement apparaître les priorités des Européens en matière de justice distributive. La première d’entre elles est sans conteste la garantie des besoins de base pour tous; ensuite, mais seulement en deuxième position, la reconnaissance des mérites de chacun; et enfin, en dernier lieu, l’élimination des grandes inégalités de revenus. Qui plus est, le consensus sur cette hiérarchie n’est pas sensible aux clivages nationaux, démographiques, sociaux, économiques, idéologiques ou politiques. Si ces différents clivages influencent incontestablement les opinions en matière de justice distributive, ils ne suffisent pas, à de rares exceptions près, à bouleverser cet ordre des priorités. Les critères usuels de justice distributive ne définissent donc pas des sphères hétérogènes, incompatibles ou concurrentes.
CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT