Type
Article
Title
Les pratiques d’activité réduite et leurs impacts sur les trajectoires professionnelles : Une revue de la littérature
In
Revue d’économie politique
Author(s)
HAVET Nathalie - Observatoire français des conjonctures économiques (Author)
JOUTARD Xavier - Observatoire français des conjonctures économiques (Author)
PÉNOT Alexis - École normale supérieure - Lyon (ENS Lyon) (Author)
Editor
FR : Dalloz
Volume
129
Number
1
Pages
11 - 47 p.
ISSN
03732630
Keywords
Unemployment duration, Unemployment insurance, Segmented labor markets, Temporary jobs, Job transitions, Durée de chômage, Assurance-chômage, Marché du travail segmenté, Emplois temporaires, Transitions professionnelles
Abstract
FR | EN
Le dispositif des activités réduites vise à atténuer les effets désincitatifs du système d’allocation chômage en permettant aux demandeurs d’emploi de combiner activité rémunérée et recherche d’emploi tout en cumulant, au moins partiellement, la rémunération de son activité et ses allocations chômage. Notre revue de la littérature théorique et empirique cherche à savoir si ce dispositif, avec des incitations nécessairement limitées à l’exercice d’une activité temporaire ou à temps partiel, peut favoriser une insertion durable sur le marché du travail. Elle montre que les effets théoriques attendus sur les trajectoires professionnelles des demandeurs d’emploi et sur la qualité des emplois potentiellement retrouvés sont ambigus et méritent d’être tranchés empiriquement. Les études empiriques nationales et internationales mettent alors en évidence qu’il est nécessaire de distinguer les effets à court terme des effets à long terme et qu’il existe une forte hétérogénéité des impacts entre demandeurs d’emploi. Néanmoins, en France, l’activité réduite semble globalement un accélérateur de l’accès à l’emploi durable mais avec des effets relativement modestes. En outre, elle ne semble pas améliorer ni dégrader la qualité de l’emploi retrouvé.

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT