Type
Article
Title
La souveraineté fragmentée. Intervention internationale et guerre civile en Afghanistan après 2001
In
Sociétés politiques comparées
Author(s)
BACZKO Adam - Centre de recherches internationales (Author)
DORRONSORO Gilles - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Author)
Number
50 (janvier-avril)
Pages
en ligne - p.
ISSN
24291714
Keywords
Afghanistan, économie de la violence et du droit, enclave, guerre civile, intervention militaire, souveraineté, Taliban
Abstract
FR | EN
Si l’État n’a jamais été un ensemble de monopoles institués, nombre d’auteurs ont montré que les formes actuelles de souveraineté vivaient une désarticulation de l’espace national, notamment du point de vue de la violence, du droit et de l’économie. Dans les guerres civiles, ces transformations alimentent deux dynamiques convergentes : la fragmentation de la souveraineté sous l’influence de l’international et l’émergence d’une souveraineté concurrente qui conteste militairement l’ordre en place. L’objet de ce texte – écrit pour exprimer notre solidarité avec Fariba Adelkhah et rendre hommage à son travail sur l’Afghanistan – est de montrer ce processus de fragmentation dans la phase d’intervention des Occidentaux de 2001 à 2014. Cette période est marquée par la multiplication des droits dérogatoires pour les internationaux, une déconstruction de l’économie de la violence et du droit et, enfin, la formation de marchés régionaux transnationaux. Ce processus de fragmentation impulsé par l’international est une cause déterminante de l’essor de l’insurrection Taliban, porteuse d’une conception étatique de la souveraineté.

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT