Type
Entretien
Titre
L'espace Schengen à l'épreuve du Covid-19
Dans
Toute l'Europe.eu
Éditeur
FR
Pages
undefined - En ligne p.
Résumé
FR
La crise du Covid-19 a poussé les 26 Etats membres de l'espace Schengen à restreindre la circulation des personnes aux frontières extérieures de la zone, mais aussi en son sein. Ces mesures ont des implications politiques, économiques et juridiques, et menacent l'avenir de cet espace de libre circulation, qui n'avait jamais été aussi contrarié depuis son entrée en vigueur en 1995. D'un côté, une liberté constitutive de l'identité européenne, de l'autre, une menace sanitaire sans précédent dans l'histoire contemporaine. Depuis l'apparition de la pandémie de Covid-19 qui a fait plus de 150 000 morts sur le continent, l'Europe fait face à une équation insoluble. Elle a dû en effet largement revenir sur la suppression des contrôles aux frontières intérieures, un principe fondateur de l'espace Schengen. Créé en 1985, ce dernier, qui compte 26 États (22 États membres de l'UE + l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse), n'avait jamais été aussi contrarié dans son fonctionnement : des contrôles stricts ont été réinstaurés sur l'ensemble de son territoire, et à ses frontières extérieures. Dans quelle mesure peut-on encore entrer dans l'espace Schengen et circuler entre ses pays membres ? Quelles sont les implications de cette situation exceptionnelle ? Et comment préparer au mieux la levée de ces restrictions, alors que la Commission européenne a présenté mercredi 13 mai des orientations pour un retour "coordonné" et "progressif" à la normale ? Toute l'Europe fait le point aux côtés de Virginie Guiraudon, directrice de recherche en sciences politiques au CNRS et spécialiste des questions migratoires en Europe.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT