Type
Rapport
Titre
Pour une régulation économique des contrats courts sans contraindre les entreprises, en préservant l'assurance
Éditeur
Paris
Pages
85 p.
Mots clés
Emploi, Contrats
Résumé
FR
Les contrats de travail de courte durée sont un instrument aussi ordinaire qu’indispensable dans une économie de marché. Ils contribuent à accroître la production potentielle, et donc l’emploi1 : si les employeurs avaient l’obligation de ne conclure que des contrats à la fois longs et difficiles à rompre, certains projets ne verraient pas le jour. En effet, tout plan de production comporte une part irréductible d’incertitude quant au succès des produits ou services, qui détermine la rentabilité des investissements. L’entrepreneur doit par conséquent être prudent en réduisant tous les risques qu’il peut contrôler. La conjoncture économique est une source d’incertitude, et elle influence aussi le choix des contrats de travail, d’autant plus que l’offre de travail est abondante. Le salarié est dans une situation symétrique, cherchant d’abord à travailler, puis à obtenir un contrat de travail stable afin de réduire sa propre incertitude, et enfin à maximiser sa rémunération. Les taux d’activité et de chômage sont donc déterminants pour apprécier qui de l’employeur ou du salarié est en situation de choisir le type de contrat de travail. Même si l’employeur choisit le plus souvent, il est aussi des salariés qui, n’ayant pas de difficulté à trouver l’emploi qu’ils souhaitent, préfèrent des contrats courts2 , en raison de leur flexibilité plus grande, ou de la rémunération plus élevée en termes de salaire ou de revenu total, une fois inclu
CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT