Type
Thèse de doctorat
Titre
Managing Migration Remotely : Return, Reintegration and Rebordering in Afghanistan
Titre traduit
Contrôler la migration à distance
Auteur(s)
MAJIDI Nassim - Centre de recherches internationales (Auteur)
WIHTOL DE WENDEN Catherine - Centre de recherches internationales (Directeur de thèse ou mémoire)
Établissement de soutenance
Paris : Sciences Po - Institut d'études politiques de Paris
Pages
412 p.
Notes
Programme doctoral Science Politique, spécialité Relations internationales
Mots clés
Return, Migration, Control, Border, Retour, Migration, Contrôle
Résumé
EN | FR
Les politiques migratoires dites ‘de retour’ sont utilisées par les Etats pour gérer les questions migratoires. Leur hypothèse est que les populations migrantes – qu’elles soient composées de réfugiés, de demandeurs d’asile en échec, ou de migrants économiques – peuvent et doivent retourner dans leur pays d’origine. Ce retour est censé s’effectuer de manière volontaire ou forcée, avec ou sans assistance, afin que les migrants reprennent le cours de leurs vies dans leurs sociétés d’origine et soient dissuadés de reprendre la route de la migration. La finalité de ces politiques est double : le retour et le développement, afin de faciliter les conditions d’entrée, la réintégration, et d’ancrer les migrants durablement dans leur société et pays d’origine. Si ces approches ont été privilégiées dans les efforts Nord-Sud et Sud-Sud de la régulation des flux migratoires, une question s’impose : quelles sont leurs conséquences réelles et indirectes ? En s’appuyant sur le cas Afghan entre 2008 et 2015, cette thèse s’interroge sur la place et le rôle des différents acteurs : les Etats (pays d’origine, de transit, de destination), les organisations internationales (UNHCR, IOM), les organisations non-gouvernementales, la société afghane, et, finalement, les migrants eux-mêmes. Dans cette fabrique, cette machinerie du retour, quels sont les intérêts et enjeux pour chacun de ces acteurs ? Quelles nouvelles frontières contribue-t-elle à faire émerger ? La mécanique des problèmes et des solutions doit ici être déconstruite pour mieux saisir comment les politiques et programmes ont profondément redéfini la place de la société afghane et des individus qui la composent.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT