Type
Article
Titre
Penser la protection de l’environnement en temps de guerre : les apports de la tradition de la guerre juste
Dans
Raisons politiques
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Volume
2020/1
Numéro
77
Pages
55 - 65 p.
ISSN
12911941
Mots clés
conflits, impact environnemental, droit international humanitaire, éthique de la guerre
Résumé
FR | EN
La reconnaissance de l’environnement comme victime de guerre, à la suite de l’engagement américain au Vietnam, a stimulé l’étude de l’impact environnemental des conflits modernes au niveau international et son inscription dans le droit international humanitaire. Pourtant, à de rares exceptions près, l’éthique de la guerre accorde peu d’attention à cette dimension de la conflictualité, alors même que les auteurs de la tradition de la guerre juste ont été parmi les premiers à l’intégrer dans leurs traités moraux, dès la fin du 15e siècle. Dans cet article, il s’agit de montrer que ces auteurs justifient la protection de l’environnement en temps de guerre de manière utilitariste et conséquentialiste, mais aussi que l’éthique de la vertu complète de manière efficace ces arguments. Ce travail suppose de s’intéresser tour à tour aux différents critères moraux que cette tradition pose dans le cadre du jus in bello : la discrimination, la proportionnalité, le dernier recours et le double effet.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT