Type
Article
Titre
« Nous ne sommes pas un Big Brother ! » Autorité et stratégies de légitimation des services de renseignement dans la captation et l’usage des données numériques
Dans
Cultures et conflits
Auteur(s)
BIGO Didier - Centre de recherches internationales (Auteur)
BONELLI Laurent - Groupe d'Analyse Politique (Auteur)
Éditeur
FR : Éditions L'Harmattan
Volume
2019/2
Numéro
114-115
Pages
199 - 226 p.
ISSN
1157996X
DOI
10.4000/conflits.21180
Mots clés
services de renseignement, big data, analyse factorielle, espace transnational
Résumé
FR | EN
L’information numérique est à l’évidence devenue un enjeu et un objet central du travail des services de renseignement. La plupart d’entre eux intègrent désormais dans leur activité routinière le recueil de données personnelles venant de multiples secteurs de la vie sociale d’un individu et de ses relations, ainsi que leur analyse. Mais ils le font de manière diverse selon leur ancienneté dans le métier, leurs capacités en termes de personnel, de moyens financiers et technologiques, et surtout selon leurs visions de ce qu’est l’activité de renseignement. À partir de l’étude des principaux services de neuf pays occidentaux (États-Unis, Grande-Bretagne, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, France, Allemagne, Espagne et Suède), cet article se propose de construire rigoureusement un espace transnational du renseignement. La mise en relation des positions et des discours de ces acteurs avec leurs pratiques et le sens qu’ils leur donnent permet de comprendre les homologies ou, au contraire, les différences irréductibles qui structurent ensuite les coopérations et les types d’échange de données.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT