Type
Article
Titre
Heurs et malheurs de Silvio Berlusconi
Dans
Le Débat
Éditeur
FR : Éditions Gallimard
Numéro
139
Pages
15 - 28 p.
ISSN
02462346
Résumé
FR
Dans la vaste réflexion qui s’est développée sur le sujet essentiel des relations entre médias et politique dans nos démocraties modernes, l’Italie occupe désormais une place de choix. En effet, cela fait maintenant plus d’une décennie que Silvio Berlusconi, homme d’affaires milliardaire possédant, notamment, journaux et télévisions, s’est lancé en politique. Il a occupé à deux reprises le poste de président du Conseil, d’abord en 1994, pour un peu plus de sept mois, puis en 2001, cette fois sans interruption jusqu’au terme de son mandat qui s’achèvera à la veille du printemps 2006. Sa double conquête du pouvoir à sept années de distance semble démontrer une capacité de séduction des électeurs si puissante qu’elle est souvent présentée comme irrésistible, ce que dément sa défaite de 1996 face à son concurrent Romano Prodi. Le conflit d’intérêts entre ses activités entrepreneuriales et celles qui relèvent de l’État, sa volonté de contrôler les médias privés et publics, sa propension à délégitimer ceux qui lui résistent, ses méthodes spectaculaires de communication, ses interventions télévisées percutantes, le remodelage incessant de son image, voire de sa propre apparence physique, nourrissent continûment les controverses en Italie et à l’étranger (...).

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT