Type
Working paper
Titre
Diplomatie du deal, diplomatie fragile ? Les enjeux du rapprochement entre Israël et le Soudan
Dans
Notes de recherche de l'IRSEM
Auteur(s)
FEREY Amélie - Centre de recherches internationales (CERI) (Auteur)
- Institut de recherche et d'étude stratégique de l'Ecole Militaire (IRSEM) (Auteur)
Éditeur
Paris : IRSEM
Collection
Notes de recherche de l'IRSEM : 110 (décembre 2020)
Mots clés
Soudan, Israël, relations diplomatiques, politique étrangère, Donald Trump
Résumé
FR
La signature, le 23 octobre 2020, d’une déclaration conjointe entre les États-Unis, le Soudan et Israël semble inaugurer une nouvelle ère dans les relations israélo-soudanaises : celle de la normalisation. Les politiques et évolutions concrètes auxquelles renvoie ce terme restent toutefois floues, notamment du fait de l’incertitude de la situation politique soudanaise, le pays ayant entamé une transition démocratique en 2019. Quelles sont les conséquences et la pérennité de cette nouvelle itération de la diplomatie du deal promue par Donald Trump ? Cet accord a été rendu possible par le tandem Trump / Netanyahou qui a su capitaliser sur des conditions structurelles permettant un rapprochement entre les trois États. Sa publicité constitue une rupture avec la diplomatie clandestine menée par Israël dans la région, et affecte différemment les acteurs en présence. Si cette diplomatie d’annonce est recherchée par Donald Trump et Benjamin Netanyahou, qui tentent de traduire ces succès diplomatiques en gains de politique intérieure, elle met en lumière les dissensions au sein de la classe politique soudanaise, dont une partie perçoit le deal comme un « chantage » effectué par les États-Unis en échange du retrait du pays de la liste des États sponsors du terrorisme.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT