Type
Thèse de doctorat
Titre
Structurer un secteur industriel : le rôle de l’Etat dans la recomposition du secteur de l’énergie en France, de 1986 à 2016
Titre traduit
Shaping an industry. The role of the State regarding the energy industry from 1986 to 2016
Établissement de soutenance
Paris : Sciences Po - Institut d'études politiques de Paris
Pages
408 p.
Notes
Programme doctoral en Sociologie
Mots clés
Industrie, Elites économiques, Administration, Changement institutionnel
Résumé
FR | EN
La thèse s’intéresse à l’évolution des conceptions de contrôle (Fligstein, 1996) des entreprises publiques du secteur de l’énergie (EDF, GDF, Areva, et à titre comparatif, Total, Elf et Technip) de 1986 à 2016. Elle montre comment ce changement est initié par la libéralisation des marchés de l’énergie et entretenu par une évolution de la manière dont la haute administration et les directions des entreprises se représentent les firmes et la forme organisationnelle qu’elles doivent adopter (partie I). Les dynamiques du champ de l’énergie sont ainsi tributaires de celles du champ bureaucratique et notamment de l’importance accrue de la sphère politique en son sein. Les firmes se regroupent lors de fusions, et se concurrencent entre elles, encadrées par le champ bureaucratique de l’énergie et la Commission européenne (partie II). Enfin, la désinscription (partielle et différenciée) du champ bureaucratique se double d’une réinscription dans un environnement financier et dans le champ européen de l’énergie au travers d’une internationalisation des firmes (partie III). La thèse s’appuie sur des archives de l’administration, une analyse de la littérature grise, 75 entretiens réalisés avec des dirigeants exécutifs de grandes entreprises de l’énergie et hauts fonctionnaires, et une analyse quantitative de leurs carrières.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT