Type
Thèse de doctorat
Titre
Bordering Subjects, Souls and States : An Enquiry into Bordercratic Practices and Rationalities in Turkey Shoshana Fine
Titre traduit
La frontièrisation des sujets, des âmes et des états
Auteur(s)
FINE Shoshana - Centre de recherches internationales (Auteur)
WIHTOL DE WENDEN Catherine - Centre de recherches internationales (Directeur de thèse ou mémoire)
Établissement de soutenance
Paris : Sciences Po - Institut d'études politiques de Paris
Pages
374 p.
Notes
Programme doctoral en Science politique, mention Relations internationales
Mots clés
Migration, Turkey, Borders, International Organisation, Migration, Turquie, Frontière, Organisation internationale
Résumé
EN | FR
Cette thèse aborde la question de la (re)frontiérisation en Turquie face aux problématique liés à la gouvernance des « indésirables ». Par qui et pour qui est-elle faite, et avec quels effets ? Le positionnement particulier de la Turquie comme étant ni entièrement européenne, ni entièrement non-européenne, a alimenté la problématisation du paysage migratoire en Turquie. Ce positionnement ambivalent est d’une part dû à un regard orientaliste qui encadre la manière dont sont perçus la Turquie et les migrants qui y résident, et d’autre part à cette démarche de séduction et de mise en conformité émenant de l’UE et de sa stratégie d’externalisation. En prenant le cas de la Turquie, nous soutenons que nous devons comprendre la gouvernance de la mobilité comme une affaire de pouvoir diffus, dont sont particulièrement investies les organisations intergouvernementales, mais aussi les organisations que l’on pourrait appeler bordercrats périphériques. Nous proposons les concepts de bordercracies, clans bordercratic transnationaux et objets frontierisés pour comprendre l’autorité épistémique, les connectivités et l’agentivité comprisent dans ce pouvoir diffus. Nous affirmons que les clans bordercratic transnationaux dépendent de rationalités gestionnaire, sécuritaire, humanitaire, et orientaliste, imbriquées dans la gouvernance de mobilité, qui génère une logique de filtrage basé sur la sélection des désirables/indésirables. Nous conclurons que les fonctions performatives des clans bordercratic transnationaux incluent, lorsqu’elles intègrent la Turquie dans le cercle à suivre et excluent, lorqu’elles constituent et maintiennent les « indésirables » loin de l’Occident.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT