Type
Doctoral (Phd) thesis
Title
The periphery and its elites: conduits of political order or change? : The story of the Al-Sabah’s oil monarchy (1899-2014)
Translated title
Elites et périphérie: reproduction de l’ordre politique ou vecteur du changement ?
Author(s)
AZOULAY Rivka - Centre de recherches internationales (Author)
KEPEL Gilles - Centre de recherches internationales (Thesis advisor)
Institution of defense
Paris : Sciences Po - Institut d'études politiques de Paris
Pages
374 p.
Notes
Programme doctorale en Science politique, spécialité Monde musulman
Keywords
Elites, Kuwait, Periphery, Tribes, Élites, Koweït, Périphérie, Tribus
Abstract
EN | FR
Depuis le début des révoltes arabes de 2011, on assiste, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord à l’émergence politique de communautés jusqu’alors marginalisées, à la périphérie du pouvoir. La monarchie pétrolière du Koweït ne fait pas exception; c’est ainsi que les Bédouins, naturalisés depuis le début des années soixante et intégrés tardivement à la communauté des citoyens ont à leur tour émis leurs doléances auprès du pouvoir des Sabah. C’est ce phénomène que cette thèse analyse, le replaçant dans son contexte historique et politique. Elle explique les implications politiques du changement social parmi les Bédouins - à savoir l’émergence d’une nouvelle génération particulièrement virulente depuis le début des années 2000 - et démontre comment ce phénomène ne saurait se comprendre sans une lecture plus large du système d’autorité sur lequel s’est construite la monarchie des Al-Sabah depuis le 18e siècle lorsqu’elle s’est constituée en dynastie tribale. La contribution originale de cette thèse réside dans son approche méthodologique d’histoire sociologique comparative qui permet de déchiffrer la nature de l’ordre et de l’autorité politiques au Koweït. L’étude montre que les aspects fondamentaux de la structure d’autorité contemporaine de la dynastie des Al-Sabah trouvent leurs origines dans les logiques dynastiques des tribus arabes classiques telles qu’elles ont été analysées par l’auteur médiéval, Ibn Khaldun (1332-1406), dans son œuvre Al-Muqaddimah.

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT