Type
Article
Titre
Connaissance et institutions académiques : Eclairages sur l'avenir de l'économie française
Dans
Revue économique
Auteur(s)
GAFFARD Jean-Luc - Observatoire français des conjonctures économiques (Auteur)
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Volume
58
Numéro
5
Pages
1095 - 1110 p.
ISSN
00352764
DOI
10.3917/reco.585.1095
Mots clés
Professionnalisation, Réforme de l’architecture institutionnelle, L’organisation française de la recherche et de l’enseignement
Résumé
FR | EN
Des changements importants dans l’environnement – un choc démographique couplé avec l’irruption de ce qu’on appelle l’économie de la connaissance – ont profondément perturbé l’organisation de la recherche et de l’enseignement universitaires. Des changements dans le comportement des étudiants comme les changements intervenus dans la demande de travail créent un nouveau défi que les disciplines de base comme l’économie ont à relever. Ce qui est essentiellement en jeu, c’est l’articulation entre recherche et enseignement. Alors que la nécessaire adoption d’une attitude professionnelle pourrait conduire à une profonde séparation entre ces deux dimensions de la mission des universités, nous développons l’idée que le principe, qui était au coeur de la réforme Humboldt au début du xixe siècle en Allemagne, est plus que jamais d’un grand intérêt. La recherche est l’ingrédient nécessaire d’un enseignement efficace, de même que l’enseignement constitue un moyen de mettre en lumière certains des thèmes intéressants des programmes de recherche. Dès lors, un département d’économie devrait exister dans un nombre suffisant d’universités engagées dans une concurrence équitable qui permettrait de produire une meilleure recherche et donner des cours bien adaptés. Il apparaît, néanmoins, que cette organisation ne verra le jour que si une réforme globale de l’architecture institutionnelle est engagée.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT