Type
Article
Titre
Quand les collectivités territoriales s’engagent dans le service civique : logiques d’affichage politique et choix d’un modèle d’intervention
Dans
Politiques et management public
Auteur(s)
BOUBAL Camille - Centre de sociologie des organisations (Auteur)
BECQUET Valérie - Ecole, mutations, apprentissages (Auteur)
Éditeur
FR : Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale
Volume
30
Numéro
4
Pages
537 - 555 p.
ISSN
07581726
Mots clés
action publique, collectivités territoriales, service civique, jeunesse
Résumé
FR | EN
Le service civique est un dispositif national créé en mai 2010 visant à favoriser l’engagement citoyen des jeunes de 16 à 25 ans. Héritier des volontariats civils, puis du service civil volontaire, il est porteur de valeurs symboliques fortes qui s’apparentent aux anciennes fonctions sociales et politiques attribuées à la conscription. Si les associations sont les principales structures d’accueil des volontaires, un nombre croissant de collectivités territoriales sollicite un agrément ou établisse un partenariat avec une association agréée. Alors que le service civique est un dispositif incitatif qui ne relève pas des missions des collectivités territoriales, comment comprendre leur engagement dans sa mise en œuvre ? À partir d’une enquête réalisée en 2011 auprès de quatre collectivités territoriales et de l’association Unis-Cité, cet article vise à analyser les justifications, tant symboliques qu’organisationnelles, de cet engagement. Il montre que la flexibilité du service civique, véritable objet-frontière, révèle des appropriations multiples, entre logiques d’affichage politique et choix d’un modèle d’intervention.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT