Type
Web site contribution
Title
L'abstention : un mal européen ? (Interview)
In
France Culture, LSD, La série documentaire
Abstract
FR
1ères lignes : L’abstention ne cesse d'augmenter au fil des scrutins européens. La plupart des États membres de l'Union européenne sont aujourd'hui touchés par ce phénomène. Quels sont les pays les plus touchés ? Comment expliquer que l'abstention soit plus ou moins forte en fonction des pays ? Tour d'horizon. À chaque scrutin européen, c'est un peu la même rengaine : "L'abstention est le premier parti de France" titrent les journaux. Lors des dernières élections européennes en 2014, le taux d'abstention était en effet de 56 %, plus du double du score du Front national arrivé en tête avec 24,86 % des voix. Cette affirmation est donc vraie à l'échelle de la France mais il faut en fait la nuancer, car les Français ne sont pas les plus mauvais élèves en terme de participation aux élections européennes. La France se situe en milieu de classement, à la 14e position. L'abstention tend également à augmenter dans l'ensemble des pays de l'Union européenne. En 1979, lors des premières élections européennes au suffrage universel, le taux de participation était en moyenne de 61,99 %. Il est passé à 42,61% lors du dernier scrutin européen en 2014. Quels sont les pays qui s'abstiennent le plus lors des élections européennes ? Quelles sont les raisons de cette abstention ? Tour d'horizon des 28 États membres de l'UE.

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT